Photo : OM.fr

Équipe pro

Bayern - OM (1-0) : L'OM se jauge

Match de préparation
Analyse
Posté par
OM.fr
Le Vendredi 31 juillet 2020 à 03:56
Sans démériter, les Olympiens se sont inclinés 1-0 contre le Bayern Munich, l’une des meilleures équipes européennes du moment.

Le onze de départ marseillais

Après trois matchs pour se mettre en jambes, André Villas-Boas a aligné son équipe-type pour défier le Bayern Munich. Les deux nouvelles recrues, Léonardo Balerdi et Pape Gueye ont débuté la rencontre sur le banc, alors que le trio Payet - Thauvin - Benedetto a enfin fait ses grands débuts.
Du côté allemand, Hansi Flick a également mis son meilleur onze possible à moins de 10 jours du 1/8e de finale retour qui opposera le Bayern à Chelsea.

 

Une première mi-temps à sens unique

Face à l’une des meilleures équipes européennes, les hommes d’André Villas-Boas ont eu du mal en première période. Si pendant les 10 premières minutes les Olympiens ont bien résisté, les Munichois ont conservé le ballon jusqu’à la pause. À la 19e minute de jeu, les Bavarois ouvrent le score sur l’une de leurs premières occasions dangereuses par l’intermédiaire de Serge Gnabry. La fin de la mi-temps fut plus compliquée, mais l’OM a pu compter une fois de plus sur un Steve Mandanda de classe internationale qui a réalisé trois beaux arrêts en cinq minutes et a permis à ses coéquipiers de rester dans le match, à un moment important de la rencontre.

 

Steve Mandanda

 

Une fin de match plus équilibrée

Pour débuter la seconde période, Hiroki Sakai a remplacé Bouna Sarr, seul changement effectué par André Villas-Boas. À l’image des 45 premières minutes, les coéquipiers de Lucas Hernandez, entré à la pause côté Bayern, confisquent toujours le cuir. Coutinho aurait pu marquer le but du break mais son enroulé frôle le poteau gauche de Steve Mandanda. À l’heure de jeu, les deux coachs décident de modifier largement leur équipe. Benedetto, Payet, Thauvin et Rongier sont sortis par le coach par AVB et remplacés par Aké, Radonjic, Germain et Strootman.
Quelques minutes plus tard c’est au tour de la dernière recrue olympienne, Léonardo Balerdi, de faire son apparition sur la pelouse du Bayern Campus. En fin de seconde période, les Olympiens sortent un peu plus de leurs 20 derniers mètres mais peinent à se montrer dangereux. À 10 minutes du terme, l'entraîneur marseillais effectue de nouveaux changements, Gueye, Lopez, et Khaoui remplacent Kamara, Sanson et Amavi.
Marley Aké aurait pu égaliser en fin de rencontre à la suite d’une magnifique action qu’il s’est lui-même procurée mais son lob était trop court pour tromper le gardien adverse. Malgré une fin de match encourageante où les Olympiens réussissent à sortir plus souvent de leur camp, les coéquipiers de Steve Mandanda s’inclinent sur la plus petite des marge. 

 

Objectif Saint-Etienne

Les Olympiens s’inclinent donc une seconde fois même s’ils n’ont pas à rougir de ce résultat contre l’un des favoris à la Ligue des Champions. La préparation marseillaise est loin d’être finie, mercredi prochain, l’OM défiera Montpellier à l’Orange Vélodrome, avant d'affronter Nîmes le 9 août et de conclure cette préparation estivale le 14 août contre Stuttgart, afin d’être prêt pour la reprise du championnat le 21 août contre Saint-Etienne à l’Orange Vélodrome. 

 

Bayern Munich - OM : 1-0

Mi-temps : 1-0
Bayern Campus – Munich
Arbitre : Felix Brych
Buts – Bayern : Gnabry (19’)
OM : Mandanda – Sarr (Sakai, 46’), Alvaro, Caleta-Car (Balerdi, 64), Amavi (Khaoui, 80) – Sanson (Lopez, 80’), Kamara (Gueye, 80), Rongier (Strootman, 60) – Thauvin (Germain, 60), Benedetto (Aké, 60), Payet (Radonjic, 60)
Bayern : Neuer (Ulreich, 61) – Kimmich (Odriozola, 61), Boateng (Süle, 61), Alaba (Hernández, 46), Davies (Arrey-Mbi, 61) – Thiago (Martínez, 61), Goretzka (Tolisso, 46) – Gnabry (Cuisance, 61), Müller (Coutinho, 46), Perišić (Coman, 46) – Lewandowski (Zirkzee, 74)