Photo : OM.fr

Équipe pro

Olympiakos - OM (1-0) : dénouement cruel

Analyse
Posté par
OM.fr
Le Mercredi 21 octobre 2020 à 08:52
Pour son retour en Ligue des Champions, l'OM s'est incliné dans les derniers instants de la rencontre face à l'Olympiakos sur un but de Hassan.

L’OM de retour en Ligue des Champions

Que de frissons en entendant l’hymne de la Ligue des Champions, sept ans après, résonnant à l’intérieur du stade Karaiskakis. Sur le visage des onze titulaires, de l’émotion, mais surtout beaucoup de concentration. Notamment sur celui de Pape Gueye, qui vivait un moment particulier. Pour la première fois, il était titularisé avec l’OM, et pas dans n’importe quel match : une rencontre de coupe d’Europe. Le jeune milieu olympien remplaçait Kamara suspendu après une carton rouge reçu en… 2018. Après avoir utilisé le 4-4-2 losange face à Bordeaux, André Villas-Boas revenait à son système de jeu favori : le 4-3-3. Le onze de départ olympien : Mandanda - Sakai, Caleta-Car, Alvaro, Amavi - Sanson, Gueye, Rongier - Thauvin, Benedetto, Payet.

 

Une mi-temps timide

En première mi-temps, l’OM n’a pas vraiment été dangereux mais n’a non plus été inquiété. Si les Olympiens ne sont pas vraiment créés d’occasions, plusieurs situations auraient pu être dangereuses. À l’image du centre millimétré d’Amavi malheureusement repris du genou par Thauvin ou bien du coup-franc de Payet, bien frappé mais sans danger pour le portier grec. Les deux équipes regagnaient le vestiaire sur un score nul et vierge sans avoir pris de vrais risques.

 

L’occasion de Benedetto

L’arbitre venait tout juste de siffler le coup d’envoi de la deuxième période quand les Olympiens se procuraient une énorme occasion. Thauvin trouvait Benedetto en profondeur. Ce dernier ouvrait son pied mais butait sur José Sa auteur d’une belle parade du pied. L’OM lançait la deuxième période de la meilleure des manières. Pour autant, les Grecs étaient décidés, eux aussi, à se montrer plus offensifs. Sur un cafouillage après une belle parade de Mandanda, Masouras, présent au second poteau, poussait le ballon dans les filets mais après vérification à l’aide du VAR, l’arbitre refusait le but pour une position de hors-jeu.

 

L’OM puni

Alors que l’on se dirigeait vers un score nul et vierge, les Grecs surprenaient les Olympiens en toute fin de rencontre. Un centre de Valbuena pour la tête piquée de Hassan trompait Steve Mandanda. Ce but cruel pour l’OM marque la fin de l’invincibilité des Olympiens à l’extérieur. Pour son retour en Ligue des Champions, l’OM s’incline face à l’Olympiakos. L’autre match du groupe opposait Manchester City à Porto. Les Anglais, prochains adversaires de l’OM, se sont imposés 3 buts à 1.