Photo : OM.fr

Équipe pro

Manchester City - OM (3-0) : L’espoir a tenu une mi-temps

Analyse
Ligue des Champions
Posté par
OM.fr
Le Mercredi 9 décembre 2020 à 09:52
Les Olympiens devaient faire un meilleur résultat que l’Olympiakos pour accrocher la troisième place du groupe C. Mais, l’OM s’est incliné sur la pelouse de City et termine dernier de sa poule.

Un onze modifié

André Villas-Boas avait annoncé, la veille du match en conférence de presse, un ou deux changements dans son équipe de départ. Il y en a eu finalement plus. Amavi, blessé, a été remplacé par Nagatomo. Balerdi a été préféré à Caleta-Car en défense centrale. Gueye a remplacé Rongier au milieu. Devant, Payet jouait en pointe avec Germain sur la gauche et Thauvin à droite.


Première période : L’OM tient le coup

Alors que dans l’autre match de la poule, Porto a rapidement ouvert la marque grâce à un penalty signé Otavio, les Olympiens ont tenu durant les 45 premières minutes de la partie. Les hommes de Guardiola ont eu la maîtrise du ballon et ont eu les principales occasions grâce à Mahrez, à deux reprises, ou Laporte dont la tête est passée au-dessus des buts de Mandanda.
Bien en place, l’OM a tenu et a clairement joué le contre. Payet a cru à l’ouverture du score… Servi par Sanson, le Réunionnais trouvait le chemin des filets d’un bel extérieur du droit mais le drapeau de l’arbitre assistant s’est levé signalant une position de hors-jeu. En fin de période, Germain, Sanson et Gueye ont eu l’opportunité d’ouvrir la marque sans y parvenir mais les cinq dernières minutes de la mi-temps étaient à l’avantage des Marseillais.

 

Seconde période : City tue l’espoir

Dès le retour des vestiaires, les joueurs de Manchester City ont réduit à peu de choses les espoirs de qualification de l’OM. Mahrez entrait dans la surface, au duel avec Germain, l’Olympien touchait la balle et la donnait involontairement à Torres qui trompait Mandanda.
Après l’heure de jeu, André Villas-Boas effectuait deux changements, Rongier et Cuisance entraient à la place de Kamara et Payet. Et l’OM passait du 4-3-3 au 4-4-2 en losange. Trois autres changements intervenaient pour le dernier quart d’heure : Aké, Strootman et Benedetto remplaçaient Germain, Gueye et Thauvin. Sur le premier corner après ces modifications, Manchester City doublait la mise. Sur corner, Aké plaçait une tête repoussée par Mandanda mais Agüero avait bien suivi et poussait la balle au fond des filets. Dans les arrêts de jeu, Sterling marquait un troisième but pour les Mancuniens.
 
L’OM termine donc à la quatrième place du groupe C avec 3 points à égalité de points avec l’Olympiakos. Les Grecs se qualifient pour l’Europa League à la différence de but particulière.