Photo : OM.fr

Équipe pro

Nice - OM (3-0) : l’OM s’incline

Analyse
Posté par
OM.fr
Le Samedi 20 mars 2021 à 06:00
L’Olympique de Marseille de Jorge Sampaoli s’est incliné ce samedi après-midi sur la pelouse de Nice (2-0).

Deux changements dans la composition 

Pour son premier déplacement avec l’OM, Jorge Sampaoli devait se passer d’un de ses hommes en forme, Boubacar Kamara. Suspendu pour la rencontre, le milieu de terrain, sélectionné dans la semaine avec l’équipe de France Espoirs, était remplacé par Gueye en sentinelle. Le technicien argentin reconduisait exactement la même défense utilisée lors des deux matches précédents : Lirola, Balerdi, Gonzalez, Caleta-Car, et Nagatomo. 

Au milieu de terrain, en plus de Gueye, un autre changement était effectué avec la titularisation de Ntcham. Comme face à Brest, Thauvin, Milik et Payet finissaient de composer ce 3-5-2.

La composition de l’OM : Mandanda (cap) - Lirola, Balerdi, Gonzalez, Caleta-Car, Nagatomo - Thauvin, Gueye, Ntcham - Payet, Milik. 

 

La première mi-temps

Comme à leur habitude, les Olympiens mettaient en place un pressing intensif. La quasi-totalité de l’équipe était présente dans le camp adverse. Malgré plusieurs occasions franches, dont une frappe de Milik, une autre de Payet, ce sont les Niçois qui parvenaient à ouvrir le score, sur une tête de Thuram. Plus tôt dans la rencontre, les Olympiens devaient faire face à la blessure de Nagatomo. Le Japonais n’a pu disputer qu’un petit quart d’heure de jeu. Malheureusement, après un contact avec un Niçois, il se touchait la cuisse, regardant immédiatement le banc de touche. Peu de temps avant, le latéral gauche aurait pu ouvrir le score, sur un centre millimétré de Thauvin, qu’il n’a pu reprendre. Obligé de sortir, il laissait sa place à Hiroki Sakai. 

 

La deuxième mi-temps

Alors que son équipe était menée à la pause, Jorge Sampaoli réagissait rapidement en faisant entrer Luis Henrique à la place d’Olivier Ntcham. Les Olympiens changeaient de système passant de de cinq à quatre défenseurs, Leonardo Balerdi montait d’un cran. Les Marseillais devaient faire face à des Niçois bien en bloc et il était compliqué de se procurer des occasions. Les Aiglons parvenait à faire le break grâce à Gouiri qui trompait Mandanda d’une frappe à ras-de-terre. Les changements offensifs avec les entrées de Khaoui et Benedetto amenaient de la folie dans une fin de rencontre animée puisque l’Argentin réduisait la marque d’une magnifique reprise de volée refusée par le VAR pour une position de hors-jeu.

Le match se terminait par un troisième but niçois qui scellait la défaite de l’OM. Place à la trêve internationale pour les Olympiens.