Photo : Getty Images / OM

Équipe pro

OM - PSG (0-2) : Impitoyable...

Analyse
Posté par
David Guitton
Le Jeudi 2 mai 2019 à 04:22
Payet en pointe

L’entraîneur olympien a surpris son monde en se passant des services de Mitroglou et Germain au coup d’envoi. De telle sorte que Payet a été aligné en pointe, un choix inédit alors que Ocampos et Thauvin occupaient leurs positions habituelles. On a donc vu le capitaine olympien évoluer dans la zone de Verratti quand les Parisiens avaient le ballon. Cette option tactique a notamment permis de réduire la qualité de circulation du ballon des Parisiens. Ce sont d’ailleurs deux contre-attaques qui ont permis au PSG de faire la différence.

Le 12e homme au rendez-vous

La Nation OM a répondu présent pour ce Clasico. C’est simple, l’entrée des joueurs a été ébouriffante. Avec une affluence de 64.696 personnes, le retour des groupes de supporters après le huis clos partiel de jeudi a redonné des couleurs à l’Orange Vélodrome. Les virages ont assuré le spectacle en déployant des tifos de tout premier ordre avant le coup d’envoi. Unique.

Le sauvetage de Strootman

Auteur d’un tacle sur sa ligne alors que Mandanda était battu, Strootman a permis aux Olympiens de rester à hauteur du PSG à la pause. Moins biens après la première demi-heure, les Parisiens étaient tout prêts de marquer dans le temps additionnel, par l’intermédiaire de Di Maria. A la réception d’un centre en retrait de Bernat, sa frappe entre les jambes de Rami était quasiment parfaite… C’était sans compter sur le Batave.

Triste semaine pour l’OM

Avec Nice, la Lazio et le PSG, le calendrier de l’OM offrait trois rencontres en huit jours avec le Clasico pour terminer le sprint. Si les Olympiens avaient débuté par une victoire à l’Allianz Riviera, ils ont concédé deux défaites à domicile, jeudi et dimanche. Le revers face aux Italiens compromet fortement les chances de qualification en Europa League et le PSG a mis fin à l’invincibilité olympienne à domicile en championnat.

Montpellier en ligne de mire

Largement victorieux à Toulouse, le Montpellier HSC est sur la 3e marche du podium avec 3 points d’avance sur les Olympiens. Exempt en Coupe de la Ligue, l’OM se déplacera à la Mosson le dimanche 4 novembre pour le compte de la 12e journée. Rendez-vous est pris pour un nouveau choc de haut de tableau pour Rudi Garcia et ses hommes.