Photo : OM.net

Équipe pro

Replay | La conférence d’Amavi et Garcia avant #ASSEOM

Conférence de presse
Posté par
OM
Le Mardi 15 janvier 2019 à 04:32

Jordan Amavi : «On y va pour gagner» 

«On essaie de faire le nécessaire pour remonter la pente. On est dans une mauvaise passe mais ça va aller, on travaille bien. Le match de dimanche n’était pas catastrophique, on a montré de belles choses même si tout n’était pas parfait. Je ne suis pas inquiet.»

«Je sais que je n’ai pas le même niveau que l’année dernière. Je suis en train de bosser pour revenir, ça va sans doute prendre du temps. Je suis venu à l’OM pour relever des défis, je sais que ce n’est pas facile de jouer ici. Je n’en veux pas aux supporters, je peux les comprendre. C’est dommage mais c’est le jeu. Je veux d’abord être solide défensivement, ça ne sert à rien de chercher à être décisif offensivement si c’est pour être fragile derrière après.»

«Tous les matchs sont importants, en particulier quand on joue à l’OM. Contre Saint-Étienne, c’est un match qui a été reporté. Il va falloir prendre les trois points, il n’y a pas d’autre choix. On y va pour gagner. A domicile ou à l’extérieur, tous les matchs sont compliqués. Toutes les équipes veulent gagner contre l’OM. Quoi qu’il arrive, ça ne bouleversera pas la suite du championnat.»

Rudi Garcia : «On peut s’appuyer sur ce qu’on a fait contre Monaco.»

«On doit enchaîner un autre match après Monaco. Saint-Étienne est une bonne équipe, tout comme nous. On joue toujours pour gagner, c’est ce qu’on fera demain, même si on sait que l’adversaire a beaucoup de qualités, notamment à Geoffroy Guichard. Comme toutes les formations, elle a des failles, à nous de les trouver et de tout faire pour l’emporter, même avec un jour de récupération de moins. Je pense qu’on peut s’appuyer sur ce qu’on a fait dimanche pour faire un meilleur résultat.»

«Rami n’a pas joué depuis le début de l’année civile. Il avait le genou gonflé. S’il était dans le groupe dimanche, c’est que ça allait beaucoup mieux mais j’estimais qu’il n’était pas à 100 %. On verra aujourd’hui s’il l’est pour postuler à une place de titulaire.»

«Avant d’additionner les trois points pour chaque match en retard, il faut les jouer et les gagner. Ce n’est pas un match bonus. On n’est pas encore arrivé à la moitié du championnat parce qu’on n’a pas joué dix-neuf matchs. Tout reste à faire, le seul match de Saint-Étienne suffit à notre concentration. Quand bien même on serait décroché à mi-championnat, ça n’aurait pas de sens. Même si on était sur le podium, ce serait loin d’être définitif. Il reste vingt matchs à jouer et soixante points à prendre.»

«En tant qu’entraîneur, que ce soit à l’OM, au Mans, à Lille ou à Rome, n’importe quel technicien de France ou de l’étranger a envie d’avoir des nouveaux joueurs le plus vite possible. Que ce soit au mercato estival ou hivernal. Ça nous permet de travailler rapidement et de les acclimater plus vite. Bien sûr, plus les recrues arrivent tôt et mieux le coach se porte. Pour l’instant, personne n’est arrivé, ça ne veut pas dire qu’on n’aura pas de renforts.»

Retrouvez les conférences en Podcast sur SpotifyDeezerSoundCloudiTunes, ou Stitcher