Photo : OM.net

Équipe pro

OM – Lille : Enchaîner à domicile

Avant-Match
Posté par
OM

Une autre bataille

La formation de Rudi Garcia a enfin matérialisé son regain de forme. 9e avant le match à Caen, l’OM est allé au combat pour repartir avec trois points longtemps espérés. Les Olympiens y ont d’ailleurs perdu leur capitaine, sorti sur blessure à la demi-heure de jeu. Un forfait qui s’ajoute à celui d’Adil Rami, indisponible depuis le début de l'année. Toujours au rayon des absents, Morgan Sanson et Lucas Ocampos sont suspendus.
Si l’après-Andrézieux est rassurant, la réception de Lille sonne comme le premier grand rendez-vous de 2019. L’entraîneur va devoir s’appuyer sur les forces vives de son groupe face à l’actuel dauphin du PSG au classement. Mario Balotelli figure dans le groupe, le numéro 9 pourrait disputer ses premières minutes à l’OM deux jours après avoir signé.

Une question de dynamiques ?

Les Phocéens sont-ils prêts à se frotter aux Dogues ? «Le match aller est loin, a déblayé Rudi Garcia. Nous, on est en difficulté, même si on a été mal payé sur le plan comptable lors des derniers matchs. Il nous faut une série, on va mettre toutes nos forces dans cette bataille». Avant cette 22e journée, le LOSC (2e, 40 points) compte un match de plus et neuf points d’avance.
Si on photographie la première partie de saison, on peut constater que le football est toujours incertain, fragile et source de paradoxes. D’un côté, l’OM n’a pas perdu ses chances de podium alors qu’il n’a pas gagné entre la fin du mois de novembre et le 20 janvier. Un parcours qui contraste avec la saison dernière. De l’autre, un adversaire qui scintille derrière le leader parisien après avoir frôlé la relégation en 2017-2018.

Vitesse et voltige, Lille combine

Ça va vite. Bamba, Ikoné et Pepe se sont faits un nom : la «bip bip». Composé cette année grâce à l’arrivée des deux premiers, le trio lillois est capable de faire parler la poudre face à n’importe qui dans l’élite. Parmi eux, Nicolas Pepe est sans doute le plus tranchant. A 23 ans, l’excentré droit est en train d’exploser. Avec ses 13 réalisations et 7 passes décisives, il est directement impliqué sur 60 % des buts de son équipe.
La barre est haute. L’équipe entraînée par Christophe Galtier affiche 40 points malgré un mois de décembre compliqué (1 victoire, 2 nuls, 2 défaites). Un total qui lui assurerait les trois premières places à en croire les statistiques. En effet, le club du Nord a toujours fini sur le podium lorsqu’il a glané autant d’unités à cette étape du championnat.

Le mot du coach

«C’est un adversaire qui marque à peu près autant de buts que nous. Ils ont de la vitesse et font mal quand il y a des espaces. C’est surtout une formation qui a pris confiance, c’est la grande différence avec le LOSC de l’année dernière. Pour l’instant, ils sont qualifiés pour la Ligue des Champions. On va tout faire pour gagner avec nos forces du moment. Si les joueurs se comportent comme sur nos trois derniers matchs, ça augmentera nos chances de faire un très bon résultat. Il nous faut une série pour gagner des places et remonter où on veut être.»