Photo : OM.net

Équipe pro

OM - Amiens : Pour la passe de trois

Avant-Match
Billetterie
Posté par
David Guitton
Le Vendredi 29 mars 2019 à 03:27

L’OM assure face aux adversaires en difficulté

Il y a deux semaines, l’OM quittait l’Orange Vélodrome sur une victoire face à Bordeaux (1-0, le 5 février). Un succès singulier dans une enceinte qui sonnait creux en raison du huis clos infligé par la LFP. Cette fois-ci -la première depuis le 25 novembre-, les Phocéens ont su enchaîner à Dijon trois jours après (victoire 2-1). Six points sur six qui matérialisent le regain de forme des joueurs de Rudi Garcia. Au coup d’envoi, l'OM pointe donc à six longueurs de la troisième place occupée par Lyon.
Dans un grand soir à l’aller, Thauvin avait assommé Amiens grâce à un triplé dans le Stade de la Licorne. Le haucher et ses partenaires ne tremblent pas face aux mal classés. Avec 22 points pris contre les cinq derniers du championnat (7victoires, 1 nul), personne ne fait mieux que les Phocéens pour l’instant en L1.

Un cap à passer

Rudi Garcia a affirmé qu’il voulait vivre une fin de saison haletante. Le technicien martèle que ce scénario passe par des séries de victoires. Aujourd'hui, l’OM a l’occasion de placer un troisième caillou sur le chemin qu’il veut emprunter pour finir sur le podium.
La lutte entre Lille, Lyon, Saint-Etienne, Montpellier et les Olympiens est féroce. Elle durera jusqu'au bout du sprint final, à condition de ne pas perdre trop de points en route.
Un résultat positif à l'Orange Vélodrome et l’OM montrerait lui aussi les crocs dans la lutte pour le haut de tableau. Pour ça, il va falloir être capable d’enchaîner un troisième succès. Ce que Marseille n’a encore jamais réalisé cette saison.

Amiens : objectif survie

Dauphin de Strasbourg en L2 lors de l’exercice 2016-17, Amiens a accédé à l’élite pour la première fois de son histoire la saison dernière. Une première réussie grâce à un maintien acquis à la 36e journée après un nul contre le PSG (2-2).
17e au soir de la trêve hivernale, la formation entraînée par Christophe Pélissier vit de nouveau dans la souffrance cette année. Son tableau de marche est étroit. Fragiles, les Picards ont reçu deux claques face au PSG (5-0 et 3-0) et n’ont pris qu’un point face à un gros du championnat (0-0 contre Saint-Étienne lors de la 4e journée).
Éclaircie dans un début d’année sombre, le retour de Moussa Konaté a permis au collectif amiénois d’arracher une victoire précieuse contre Caen le week-end dernier. C’est simple, le buteur a inscrit 30% des buts de son club en L1. 

Le mot du coach

«Ce qui est important, c’est de jouer à domicile et d’avoir cette volonté de faire la passe de trois. C’est l’opportunité qui nous est proposée, à nous de la saisir. Il faut être dans la lignée de ce qu’on fait ces dernières semaines, dans le contenu, dans la solidarité et dans la capacité à marquer. Amiens est une équipe difficile à jouer. Au-delà du fait qu’elle ait battu Caen, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas gagné. Ils perdent par peu de buts d’écart. C’est normal, ils jouent pour leur survie. On veut absolument prendre trois points supplémentaires et ajouter une troisième victoire consécutive avant de penser au classement.»