Photo : OM.net

Équipe pro

Une cohérence collective

Posté par
Antony Santiago
Le Dimanche 17 février 2019 à 08:46

Thauvin réagit, Balotelli sourit 

«On a marqué deux jolis buts par nos offensifs. C’est bien pour Flo (Thauvin), ça faisait un moment que ce n’était pas arrivé. On en avait discuté, il fallait qu’il soit tranquille par rapport à ça, les buts allaient revenir tranquillement». Voici les mots du coach Rudi Garcia, envers son meilleur buteur, après la victoire. En effet, Florian Thauvin n’avait plus trouvé le chemin des filets en championnat depuis le mois de décembre, en championnat (Nantes 3-2 OM, 5/12/18). Une petite disette qui a pris fin, après cette frappe croisée imparable pied gauche, face à un Gurtner laissé aux abois par sa défense (19e). L’international français a retrouvé les joies du but pour inscrire sa 12e réalisation de la saison, la 5e à domicile.
Un autre attaquant muet en Ligue 1 cette année, jusqu’à sa récente arrivée à l’OM, a lui aussi participé à la victoire. Contrôle dos au but, frappe enchaînée, sans même regarder la cage, pour surprendre le portier adverse (25e). Mario Balotelli est heureux et ça se voit. 3 buts en 4 matchs pour l’Italien, qui apporte sur chacune de ses transversales, remises ou frappes, un supplément d’âme décisif depuis sa venue. L’OM retrouve efficacité et réussite offensive en ce moment.

La justesse défensive

Si offensivement les Olympiens se sont montrés à l’aise dans plusieurs phases de jeu, défensivement ils ont rendu une prestation porteuse d’espoir. Que ce soit avec la paire Kamara-Caleta Car ou encore Amavi-Sakai sur les côtés, l’OM a retrouvé une cohésion collective et défensive. Plusieurs fois, les retours salvateurs ont sauvé les Marseillais dans le match. Tout d’abord sur une des rares incursions amiénoises, Caleta-Car revient bien pour sortir une frappe de Pieters, présent dans la surface de réparation (31e). L’international croate bien inspiré d’empêcher la réduction du score, est imité quelques minutes plus tard par Sakai encore sur une tentative de Pieters à bout portant (42e). Les hommes de Rudi Garcia sont dans le rythme.
Jordan Amavi, auteur sans doute de sa meilleure prestation de la saison, réalise un des gestes du match, en sortant d’un tacle le tir quasiment imparable de Konaté (50e). Rien ne semble pouvoir arriver aux Olympiens à ce moment du match. Steve Mandanda participe aussi à la fête, en réalisant parfaitement une sortie dans les pieds, à nouveau face à Konaté (60e). L’OM n’a encaissé qu’un but sur les trois derniers matchs de Ligue 1 et compte bien continuer sur cette lancée.