Photo : OM.net

Équipe pro

OM - Nice (1-0) : 5 choses à retenir

Analyse
Posté par
Antony Santiago
Le Lundi 11 mars 2019 à 12:53

Les centres ont payé

Alors que les Olympiens se sont confrontés à un bloc bas et compact, d’une défense à 5 adverse dès l’entame du match. Un centre décisif d’Ocampos et une tête croisée de Balotelli ont permis à l’OM de prendre l’avantage (61e). À ce moment de la rencontre l’OM avait réalisé en tout 15 centres dans le jeu tandis que Nice n’en avait effectué aucun. Une statistique marquante, dans le jeu l’OGC Nice n’a rien proposé, alors que les hommes de Rudi Garcia à force d’abnégation sur centre ont réussi à trouver enfin le chemin des filets, face à un effectif pauvre en solution offensive.

Reçu 4/4 Mario 

On le répète certes, mais le visage de Mario Balotelli a littéralement changé depuis son arrivée dans les Bouches-du-Rhône. Muet lors de sa première partie de saison avec Nice, l’Italien retrouve son efficacité d’antan et sa grinta habituelle à Marseille. D’une tête rageuse les poings serrés il trouve pour la quatrième fois en quatre matchs à domicile le chemin des filets. Une première depuis 45 ans ! Balo depuis ses débuts avec l’OM signe ici également son 5e but en 7 parties jouées. Décisif.

Garcia réitère, Nice reste à 5

Les compositions d’équipes n’ont guère surpris les supporters ce soir à l’Orange Vélodrome. Pour l’instant l’OM marche bien dans son 4-4-2 devenu un schéma de jeu habituel depuis quelques matchs. Aucun changement par rapport à la dernière victoire face à Saint-Etienne (2-0) à domicile. Rudi Garcia croit en la bonne étoile de son onze majeur. Du côté de Nice c’est clair, avec sa défense à 5, Patrick Vieira a clairement affiché son envie de contrer les offensives olympiennes, en vain.

Le 100e pour Sanson 

Morgan Sanson fête aujourd’hui son 100e match avec l’Olympique de Marseille, toutes compétitions confondues. L’ancien montpelliérain titulaire ce soir face aux Niçois, s’est vu remettre un maillot avec le chiffre 100, en honneur à cet évènement lors de l’échauffement. C’est Manuel Dos Santos 121 matchs avec l’OM entre 2000 et 2004 qui lui a remis ce cadeau honorifique. Première arrivée dans un mercato de l’Ère Frank McCourt, Morgan Sanson s’est imposé comme un élément majeur de l’effectif olympien au fil des saisons. En 75 apparitions en championnat avec la tunique marseillaise en deux saisons et demie, il compte 14 buts et 12 passes décisives.

L’OM et ses femmes

Ce soir le club marseillais a également souhaité mettre en avant la gent féminine. Pour l’occasion et dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, la tribune présidentielle de l’Olympique de Marseille a été exclusivement occupée par des femmes.
Le coup d’envoi fictif du match a lui été donné par deux Marseillaises : l’actrice Kenza Fortas, lauréate du César du meilleur espoir féminin pour le film « Shéhérazade » et la jeune Emma, vainqueur de The Voice Kids 2018.