Photo : OM.net

Équipe pro

OM - Nîmes (2-1) : le compte-rendu

Posté par
Camille Daurès
Le Samedi 13 avril 2019 à 07:35

Balotelli sort sur blessure

Peu après la demi-heure de jeu, Mario Balotelli a été contraint de laisser ses partenaires en raison d’une douleur derrière la cuisse droite. L’Italien n’a donc pas pu continuer sa belle série de buts à l’Orange Vélodrome. Il s’était pourtant mis en lumière dès la 6e minute de jeu en décochant une frappe depuis l’extérieur de la surface de réparation, claquée par le portier nîmois, Paul Bernardoni.
Sorti sous les applaudissements du public, Mario Balotelli a cédé sa place à Valère Germain. Sa durée d'indisponibilité n'est pas connue mais l'Italien était de toute manière suspendu pour le déplacement de l'OM à Guingamp. 

Première mi-temps sans but

Aucun but n’a été inscrit durant la première mi-temps. Pour autant, l’OM a eu l’occasion d’ouvrir le score à plusieurs reprises notamment par l’intermédiaire d’une frappe lointaine de Balotelli ou encore par Radonjic qui a buté sur Bernardoni. Mais la plus grosse opportunité de la première période est l’oeuvre de Luiz Gustavo d’une lourde frappe qui a fait trembler le poteau droit de Paul Bernardoni.
Quant aux Nîmois, ils ont fait face à une défense olympienne bien rodée et Steve Mandanda a effectué l’arrêt qu’il fallait sur une frappe de Bouanga (31e).

Deux buts refusés à l’OM

Alors que l’OM pensait avoir fait le plus dur en inscrivant un but grâce à Radonjic, l’arbitre de la rencontre M. Schneider a fait appel au VAR puis a signalé une position de hors-jeu et donc refusé le but. Quelques minutes plus tard, Florian Thauvin pense délivrer son équipe mais il est, lui aussi, jugé dans une position illicite.

Le troisième fût le bon !

Jamais deux sans trois… et bien non ! Le troisième but de l’OM fût le bon. Sur un corner de Payet, Germain dévie le cuir de la tête et trompe Bernardoni. L’OM peut enfin souffler !
Deux minutes plus tard, Gustavo prend sa chance de loin, c’est directement contré. Le ballon revient dans ses pieds et le Brésilien tente un subtil lob qui termine dans la lucarne du portier nîmois.
Les Crocodiles ont réduit la marque sur penalty par l’intermédiaire de Savanier.

L’OM profite du faux-pas de Lyon

Grâce à cette victoire, l'OM revient à cinq points de Lyon qui s'est incliné sur la pelouse de Nantes (1-2). Désormais, les Olympiens comptabilisent 51 points et attendent le match de Saint-Étienne (50 points). Les joueurs de Rudi Garcia se déplacent à Guingamp, samedi 20 avril, à 17 heures pour le compte de la 33e journée de Ligue 1 Conforama.