Photo : OM.net

Le club

Les grandes dates de 2018

Rétro
Posté par
OM.net
Le Samedi 29 décembre 2018 à 10:00

1er février 2018 : Un hiver serein 

L’OM ne recrute pas pendant le mercato hivernal et c’est une première depuis 2011. Le club olympien a privilégié la stabilité au sein de l’effectif en incorporant de la jeunesse, à l’image de Boubacar Kamara fruit de la formation. Un choix payant puisque le jeune natif de Marseille s’imposera en fin de saison dans l’effectif. Titulaire lors de 5 des 8 derniers matchs de championnat de , il aura participé à la folle épopée européenne aux premières loges, en étant titulaire à l’aller et retour face à Leipzig en quart de finale.

12 avril 2018 : La ferveur OM

Les supporters explosent un record d’affluence pour un match européen vieux de 2004. À l’occasion de la réception du RB Leipzig en quart de finale retour d’Europa League, avec 61.882 spectateurs présents. Après s’être inclinés lors du match aller en Allemagne (1-0), les Olympiens sont rapidement menés au score avant de renverser la rencontre et de s’imposer sur le score de 5-2. Une rencontre d’anthologie tant sur le plan émotionnel que physique pour l’OM et ses supporters, dans un Stade Orange Vélodrome bouillant. Ce record tombera une nouvelle fois quelques jours plus tard, en demi-finale aller contre Salzbourg (62.312). 
La ferveur olympienne n’a pas de limite.

3 mai 2018 : Oh Rolando !

Cette 116e minute de jeu restera à jamais gravé dans la tête de Rolando et des joueurs olympiens. L’OM vainqueur de Salzbourg 2 à 0 au match aller, se retrouve en demi-finale retour d’Europa League dos à dos, mené à son tour 2-0. Dimitri Payet se charge de tirer un corner, le ballon flottant tombe dans la surface sur Rolando qui malicieusement place un plat du pied imparable. Le colosse se dirige en furie vers les supporters olympiens pour fêter ce but historique. Rolando envoie l’OM en finale d’Europa League. La plus belle épopée d’un club français dans la compétition.

16 mai 2018 : Madrid clôt le chapitre

Une finale au goût amer. L’OM s’apprête à disputer la cinquième finale européenne de son histoire. Après l’Etoile Rouge de Belgrade, l’AC Milan, Parme et Valence CF, place en ce soir de mai à l’Atletico de Madrid. L’histoire nous la connaissons déjà, un Antoine Griezmann de gala, mené par un groupe expérimenté, qui n’a laissé que très peu de chance à la formation de Rudi Garcia. L’OM s’incline 3 à 0 dans un Groupama Stadium aux trois quarts olympiens. En dépit du scénario du match, les joueurs et le staff auront permis de redonner fierté et honneur aux supporters.

19 mai 2018 : La tête haute 

Après la désillusion quelques jours auparavant, les hommes de Rudi Garcia font le job en championnat. Une victoire 2 à 1 contre Amiens et des regrets de ne pas avoir pu accrocher une place en Ligue des Champions pour un seul petit point, gâcheront un peu la fête. Une saison folle, intense et pleine de records se termine sur cette note. À la fin de l’exercice 2017-18, Florian Thauvin égale même Alen Boksic. L’international français a inscrit 22 buts. C’est le meilleur total depuis 25 ans et la saison 1992-1993, où l’attaquant croate avait lui aussi marqué à 22 reprises.

06 août 2018 : Champions du monde

20 ans après la France a réalisé l’exploit de remporter un second titre mondial dans son histoire. L’occasion pour Jacques-Henri Eyraud et l’OM de célébrer en ce 6 août, le retour des Olympiens champions du monde au centre Robert-Louis Dreyfus. Adil Rami, Steve Mandanda, Florian Thauvin et le docteur Franck Le Gall ont été accueillis et chaleureusement applaudis après ce succès historique par le staff et l’ensemble des salariés.
Lors de la première journée de Ligue 1 Conforama à l’Orange Vélodrome, le 10 août, le trophée est présenté par les champions du monde olympiens au public marseillais.

28 août 2018 : Kevin Strootman débarque

La période de transfert olympienne continue. Aujourd’hui, l’OM se renforce avec Kevin Strootman. Après l’arrivée du vice-champion du monde, Duje Caleta-Car, un mois auparavant, c’est au tour du milieu de terrain polyvalent néerlandais de poser ses valises à Marseille. Le Batave de 28 ans compte apporter son expérience du haut niveau après avoir évolué au Sparta Rotterdam, FC Utrecht, PSV Eindhoven et à l’AS Roma. L’international oranje sera imité deux jours plus tard par le jeune attaquant serbe, Nemanja Radonjic, dernière recrue estivale.

14 octobre 2018 : Les outils évoluent

L’inauguration de l’OM Campus marque un pas de géant réalisé par le club au niveau de la formation. Il est vrai que l’OM ne disposait pas totalement d'infrastructure digne d’un club de son standing pour ses équipes jeunes et féminines. C’est désormais chose faite. Le changement est plutôt frappant pour les anciens habitués du stade Paul Le Cesne, situé dans le 9e arrondissement de la ville. l’OM y a réalisé des travaux impressionnants, pour avoir un complexe sportif flambant neuf. Trois terrains synthétiques de dernières générations et des tribunes aux couleurs du club, font ressentir, dès l’arrivée, l’identité olympienne. Un endroit moderne conforme aux exigences de la Fédération Française de Football, qui permet à l’OM de recevoir le week-end l’ensemble des matchs officiels des équipes féminines et du centre de formation.

27 octobre 2018 :  Garcia et Zubizarreta continuent 

Intronisés à quelques jours d’intervalle en octobre 2016, les deux techniciens poursuivent leur collaboration avec l’OM jusqu’en 2021.
Champion de France 2011 avec Lille, Rudi Garcia avait pris la succession de Frank Passi. Pour sa première saison complète, il a mené l’équipe vers une finale d’Europa League contre l’Atlético Madrid et atteint la quatrième place en Ligue 1 Conforama.
Après deux expériences à la tête de la direction sportive de l’Athletic Bilbao (2001-2003) et au FC Barcelone (2010-2015), Andoni Zubizarreta s’inscrit bel et bien dans la durée lui aussi. L’ancien gardien de but espagnol (126 sélections) va continuer son travail de fond pour assurer le développement du club à tous les étages. Assisté par Albert Valentin, le Basque de 57 ans est notamment à l’origine de la restructuration de la formation olympienne. 

8 novembre 2018 : Une élimination précoce

Les Olympiens mal en point en Europa League, avec un seul point engrangé, lors des trois premières rencontres aller de la phase de poules, jouent leur dernière chance pour rester en vie face à la Lazio. Dans un Stadio Olimpico de Rome dégarni, l’OM s’incline 2 à 1 et voit l’aventure européenne s’arrêter à ce stade de la compétition. Les deux dernières confrontations qui suivront contre Francfort et Limassol ne seront qu’anecdotiques. L’OM terminera dernier de son groupe avec un seul point. Une contre-performance pour le finaliste de la dernière édition.

16 décembre 2018 : Une fin d’année civile imprévisible 

L’OM doit affronter à 21 heures à domicile Bordeaux, mais comme une semaine auparavant, pour le déplacement à Saint-Etienne, le match des Olympiens est reporté. En cause, les diverses manifestations qui touchent le pays depuis plusieurs semaines. Une première pour la Ligue de Football Professionnel et le championnat français. Difficile de lire le classement à la fin de la phase aller, terminée par un nul de l’OM à Angers, le 22 décembre. Avec deux rencontres en moins, les Olympiens sont sixièmes à 5 points du podium mais seules quatre équipes (Lille, Strasbourg, Reims et Caen) n’ont pas de match de retard…