Photo : OM.fr

OM Fondation

Les «RestOMs du Cœur» à l’Orange Vélodrome

OM Fondation
Posté par
OM
Le Mercredi 29 avril 2020 à 05:00
OM Fondation et les Restos du Cœur des Bouches-du-Rhône ont lancé «RestOMs du Cœur», une distribution de colis de nourriture sous la tribune Ganay de l’Orange Vélodrome à destination des étudiants et des personnes dans le besoin. #cOMbatquotidien

En cette période de confinement liée à la propagation du Covid-19, les personnes dans le besoin ont davantage de difficultés pour se procurer de la nourriture. De plus, de nombreux étudiants de Marseille et sa région n’ont pas pu rejoindre leurs proches et se retrouvent isolés, loin de leur famille, à leur domicile. Avec la fermeture des établissements universitaires, ce sont également les restaurants des facultés (les «restos U») qui ont fermé leurs portes. Par conséquent, beaucoup d’étudiants, dont certains ont également perdu leur emploi, rencontrent des difficultés pour se nourrir.
C’est pourquoi OM Fondation et les Restos du Cœur des Bouches-du-Rhône organisent «Les RestOMs du Cœur». Depuis jeudi dernier, et tous les jeudis durant la période de confinement, un centre éphémère de distribution de colis de dépannage est mis en place sous la tribune Ganay de l’Orange Vélodrome (porte 10).
250 colis de denrées alimentaires (conserves de légumes, soupes, compotes, thon ou sardines en boîte, lait, œufs…), représentant l’équivalent de quatre repas, ont été distribués, le jeudi 23 avril, aux personnes dans le besoin et aux étudiants.
Rendez-vous le jeudi 30 avril (et tous les jeudis suivants pendant le confinement) à partir de 10 heures sur le parvis Ganay de l’Orange Vélodrome pour une nouvelle distribution de denrées alimentaires à destination des étudiants et des personnes dans le besoin.


En résumé

Quoi : distribution de colis de nourriture.
Quand : tous les jeudis à partir de 10 heures, pendant le confinement.
Où : sous la tribune Ganay de l’Orange Vélodrome, entrée porte 10. La sortie s’effectuera porte 12.
Pour qui : les personnes dans le besoin, les étudiants.