Photo : OM.fr

Équipe 1ère

Moumbagna : La conférence de presse

Conférence de presse
Live
Posté par
OM.fr
Le Mercredi 7 février 2024 à 01:00
Le replay de la conférence de presse de présentation de Faris Moumbagna avec Pablo Longoria, qui a eu lieu le mercredi 7 février à 14h30 au centre RLD

 

Suivez le replay de la conférence de presse sur Twitch

 

Pablo Longoria

 

Pablo Longoria : «Faris donne quelque chose en plus»

Bienvenue Faris. Nous sommes contents de t’avoir avec nous. On avait beaucoup discuté avec Gennaro Gattuso. On avait besoin d’un attaquant avec les caractéristiques de Faris afin de pouvoir faire un jeu plus direct. Il a les capacités de jouer en profondeur, il donne quelque chose en plus pendant les entraînements. Il a donné des choses positives. Je tiens à remercier le travail de notre équipe de scouting.
On avait discuté avec Faris et son agent, c’est une opération que nous voulions faire. On croit beaucoup en toi pour l’avenir du club. Merci pour ta confiance.

C’est un moment important. On va parler de l’institution. On a eu un message fort sur la mentalité et l’engagement. Mais on n’a pas vu ça à Lyon. Lundi, c’était un moment important, comme ce mois qui va être important. Il fallait intervenir. Tout le monde doit prendre ses responsabilités. Le message numéro un, c’est l’unité. Ensuite c’est qu’il faut en faire plus. On peut encore faire de bonnes choses cette saison. Tout le monde doit aller dans la même direction. Il faut prendre notre destin et faire des choses importantes pour le Club. On doit améliorer la mentalité. J’ai confiance en notre coach, nos joueurs mais il faut donner un peu plus.

Je ne crois pas aux paroles, je crois aux actions. On est tous dans le même bateau. On doit chercher à amener le bateau dans la meilleure situation. Les joueurs ont de l’orgueil, de l’amour propre.

Il y a des marchés encore ouverts mais on n’a reçu aucune offre pour Pape Gueye.

Luis Henrique va finir la saison avec nous, il nous a donné satisfaction. Il a une bonne mentalité. On a retrouvé un joueur beaucoup plus mature. On lui a proposé une prolongation de contrat, c’est une suite logique.

On a des résultats qui ne sont pas en adéquation avec les attentes. C’est normal d’avoir des inquiétudes. On continue à travailler, il faut augmenter le niveau d’exigence. C’est important d’organiser des réunions, de se parler et d’assumer ses responsabilités.

La liste de l’UEFA est une chose importante. C’est une décision technique. On est limité dans cette liste avec les joueurs formés au Club. On doit travailler sur cela et le centre de formation. En janvier, tu ne peux inscrire que 3 nouveaux joueurs dans la liste UEFA. Le staff a pris une décision technique. 

Dans le monde du football, le dialogue est très important. On a eu aucune conversation avec le SuperLeague. La famille du foot européen doit résoudre les problèmes et répondre à nos questions. L’unité, le dialogue et résoudre les problèmes sont nécessaires.

L’institution est la chose la plus importante. Je le félicite pour le niveau d’engagement aux entraînements de Jonathan Clauss. On a eu beaucoup de discussions avec Jonathan.  C’est un joueur qui a une sensibilité particulière, c’est un joueur attachant. On a besoin de leaders dans le groupe. En tant qu’international, il doit être un exemple. Cela ne nous a pas plu, le fait que des messages arrivent à nos oreilles. Une offre de Barcelone, j’ai appelé Barcelone et ce n’était pas vrai. Il doit être un joueur important et cela se fait avec toutes les attitudes du quotidien. Pendant un moment, il n’a pas été exemplaire. Il a eu une réaction positive.

Dans les prochains mois, il y aura des discussions. C’est maintenant le moment du dialogue. Le cas de Clauss n’est pas un cas spécial. Cela va lui faire du bien d’avoir ce sentiment collectif. Il a le niveau pour émerger. Il a une carrière atypique mais il doit se rendre compte de ce qui fait la performance. 

J’ai de l’énergie, de la force et de la détermination. Les résultats sportifs sont les choses les plus importantes. Sans cela, il est normal que l’on soit remis en question. Quand les résultats n’arrivent pas, la détermination est la chose la plus importante.

Les petits détails font les résultats et le contrôle sur ces petits détails nous fait défaut. J’ai beaucoup de confiance en Gennaro, il a de l’énergie, de la force et de la détermiantion. Il est la personne opportune dans ces moments. Le contrôle des détails augmente notre force et cela va améliorer nos résultats.

On est très contents du travail de Marco Otero et Yann Daniélou. J’ai vu d’importantes améliorations. On une génération 2006-2007 de bon niveau. Je reste positif, on doit travail sur l’amélioration des infrastructures du centre de formation. Le travail du quotidien va porter ses fruits.

C’est le comportement individuel qui crée un collectif. Il y a toujours une période où les cartes sont redistribuées. C’est là que les comportements individuels d’un groupe doivent se montrer. On a des leaders et ils doivent joueur leur rôle. C’est le moment.

 

Faris Moumbagna


Faris Moumbagna : «Je vais tout donner»

Depuis tout petit, je regarde la L1 avec mon père et des joueurs comme Didier Drogba m’ont fait rêver. Voir un stade avec plus de 60.000 personnes, c’est exceptionnel. Je vais tout donner.

J’ai joué à Philadelphie mais je voulais revenir en Europe. Je suis resté sans club pendant 2-3 mois. J’ai eu un prêt au Danemark qui ne s’est pas très bien passé. Je me suis remis en question, j’ai travaillé deux fois plus dur.

Je ne suis pas inquiet, on veut tous gagner. On veut tout donner sur le terrain, on sait que cela ne se passe bien. On va tout donner vendredi et après ce sera de l’histoire ancienne.

Le niveau monte d’un cran. J’ai toujours regardé la L1, je sais ce qui m’attend. J’ai parlé avec le coach, je sais ce qu’il veut de moi.

Je n’ai pas de préférence. A deux ou seul, je suis prêt à tout donner. J’aime la complémentarité avec mes coéquipiers.

On n’a eu peu de temps pour parler de cela. Cela se fait naturellement sur le terrain, à l’entraînement et en match. On aura le temps d’en parler.

J’ai toujours cette ambition, je veux tout donner. J’ai l’ambition de tout donner et avec mes coéquipiers, on va atteindre nos objectifs.

Je connais Simon Ngapandouetnbu. Il m’a beaucoup parlé du club. J’ai parlé avec Stéphane Mbia aussi. Il m’a dit que c’était une belle ville, des gens accueillants. Il m’a dit que c’était ensoleillé, contrairement à la Norvège.

La réunion s’est bien passée avec eux (les supporters). Il faut gagner des matchs.

Je suis un joueur rapide, j’aime les duels, le jeu dos au but, le jeu aérien. J’ai un bon coup de pied, le jeu en profondeur aussi. J’espère que l’on va atteindre nos objectifs.

Si je n’étais pas costaud mentalement, je ne serais pas ici. Avec mes équipiers, cela s’est bien passé. Avec le temps, ça va bien perdre. Le match à Lyon, c’est du passé. Il faut se concentrer pour vendredi contre Metz avec un stade plein.

Joueurs associés