Photo : OM.fr

Équipe pro

Du premier but au 4000e

Légendes
Histoire du club
Posté par
OM.fr
Dimitri Payet a marqué face à Lyon les 4000e et 4001e but de l’histoire de l’OM en L1 depuis le depuis de l’ère professionnelle. Retour sur les caps importants de l’OM dans cette série.

Le premier : Pepito Alcazar

Le 11 septembre 1932, l’OM dispute son premier match de la saison d’un championnat de France de football devenu professionnel. Au stade Victor Boucquey devant 5000 spectateurs, Lille accueille l’OM. En seconde période, Joseph Americo Garcia surnommé Pepito Alcazar marque à la 51e minute le premier but de l’Olympique de Marseille de l’ère professionnelle du football français.  Il marque également le deuxième à la 65e minute pour un succès 2 à 1.
Cette saison-là, l’OM terminera deuxième du Groupe A de première division avec 23 points en 18 journées (10 succès, 3 nuls et 5 défaites) à 5 longueurs du champion, Lille… que les Marseillais avaient pourtant battu lors de la première journée.

 

Gunnar AnderssonLe 1000e : Gunnar Andersson

Il a fallu attendre un peu plus de 21 ans pour que l’OM franchisse le cap des 1000 buts en première division. Il est l’œuvre du plus grand buteur de l’histoire olympienne, Gunnar Andersson. Le 13 décembre 1953, les Marseillais se rendent à Sète, au stade des Métairies, pour la 16e journée du championnat. Après l’ouverture du score de Kryslak, le Suédois égalise à la 61e minute mais ce sera insuffisant pour s’imposer car Eriksson redonne l’avantage aux locaux trois minutes plus tard.
En 1953-54, l’OM finit la saison à la 14e place (sur 18) avec 29 points en 34 journées (10 victoires, 9 nuls, 15 défaites).

 

Le 2000e : Nebojsa Zlataric

Un peu moins de 23 ans plus tard, l’OM passera la barre des 2000 buts. Le 24 novembre 1976, le stade Vélodrome accueille le Paris Saint-Germain pour un match qui ne s’appelle pas encore Classico. Les Parisiens ouvrent la marque sur un but contre son camp du défenseur marseillais Michel Baulier après un quart d’heure de jeu. François Bracci égalise à la 32e minute. On se dirige tout droit vers un match nul quand, à l’avant-dernière minute de la rencontre, Nebojsa Zlataric donne l’avantage à son équipe et marque le 2000e but de l’OM en première division.
Lors de cette saison 1976-77, les Marseillais finissent le championnat à la 12e place avec 36 points (en 38 journées) pour un bilan de 14 succès, 8 nuls et 16 défaites.

 

Pancho AbardonadoLe 3000e : Pancho Abardonado

En ce début de saison 2000-01, l’OM est à la peine en déplacement après deux défaites à Saint-Etienne (3-0) et Nantes (3-2). Les joueurs d’Abel Braga doivent rectifier le tir à Monaco où beaucoup de supporters olympiens ont l’habitude de se rendre pour encourager leur équipe. La rencontre est disputée face au champion de France en titre mais les Marseillais parviennent à faire la différence dans le dernier quart d’heure. Jacques «Pancho» Abardonado trompe Stéphane Porato et marque ainsi le 3000e but de l’OM en D1. L’OM s’impose finalement 2-0 en Principauté grâce à une réalisation de Djamel Belmadi. 
La saison 2000-01 est compliquée pour l’OM qui termine à la 15e place (sur 18) avec 40 points et un bilan de 11 victoires, 7 nuls et 16 défaites.

 

Le 4000e : Dimitri Payet

Le milieu de terrain marseillais avait annoncé la couleur deux jours avant la rencontre en conférence de presse en ne mâchant pas ses mots concernant Rudi Garcia, l’ancien coach de l’OM désormais à Lyon. «Cela fait bizarre de le voir dans le camp d’en-face», «son choix m’a surpris», «après sa causerie avant Lyon, la saison passée, je n’aimerais pas qu’il parle comme cela de nous».
«Quand tu parles, il faut être bon», prévenait d’ailleurs Laurent Paganelli, en direct sur Canal+, à propos du Réunionnais après quelques minutes de match à l’Orange Vélodrome. Bon, il l’a été, très bon même puisqu’il a marqué tous les buts de la partie et a été très influent dans le jeu. Il ne s’est pas déconcentré malgré les longues minutes d’attente avant de tirer le penalty, le 4000e but de l’OM en Ligue 1 Conforama, et a même doublé la mise d’une belle frappe croisée au ras du sol pour le 4001e but et un succès face à l’OL qui propulse l’OM à la deuxième place au classement. 

 

Joueurs associés