Photo : OM.fr

Équipe pro

OM - Nîmes (3-1) : De quoi passer de bonnes fêtes !

Ligue 1
Analyse
Posté par
OM.fr
Le Samedi 21 décembre 2019 à 09:34
En s'imposant 3-1 face à Nîmes, l'OM termine son année 2019 en beauté et passera les fêtes sur le podium !

Mandanda forfait

Il était incertain pour cette rencontre, aucun risque n’a été pris : Steve Mandanda était forfait pour affronter Nîmes. Touché à la cheville lors du match à Metz, le portier olympien était remplacé par Yohann Pelé pour affronter les Gardois.
Dans son onze de départ, en plus du gardien de but, deux autres changements ont été effectués : Radonjic, auteur de quatre buts lors des cinq derniers matches, était titularisé à la place de Bouna Sarr. Caleta-Car retrouvait sa place en charnière centrale aux côtés d’Alvaro Gonzalez. Boubacar Kamara montait d’un cran au milieu de terrain. André-Villas Boas reconduisait son 4-3-3 habituel. 

 

Payet à l’honneur 

En l’absence de Steve Mandanda, Dimitri Payet a récupéré le brassard de capitaine. Le milieu de terrain olympien a également reçu un maillot encadré en l’honneur de son 200e match disputé sous les couleurs olympiennes : c’était la semaine passée face à Metz (1-1). Payet, auteur du troisième but de la rencontre, a été salué par l’ensemble du public marseillais venu en nombre : 59043 spectateurs au total !

Payet pour son 200e match à l'OM !

 

L’OM bute sur Bernardoni 

Si les deux équipes sont rentrées au vestiaire sur un score nul et vierge, c’est à Paul Bernardoni qu’il faut en vouloir. Le portier nîmois a multiplié les arrêts, six au total en première période. Il s’est notamment illustré sur une magnifique tête d’Alvaro. Sur un corner de Payet, Rongier effectuait une volée hors de la surface, mais cette dernière, parfaitement touchée, était sortie par Bernardoni. 

 

L’OM rapidement libéré 

L’OM ne pouvait pas mieux entrer dans sa seconde période. Sur l’engagement, les Olympiens se projetaient immédiatement vers l’avant et Benedetto décochait un centre côté droit. Payet se jetait, mais c’est finalement Alakouch, le latéral nîmois, qui poussait le ballon dans ses propres cages. Ce but libérait les Olympiens qui occupaient le camp nîmois la majorité du temps. Six minutes après le premier but, l’arbitre faisait appel au VAR, et annulait le but de Payet, contré par Benedetto signalé hors-jeu. 

Après plusieurs tentatives, les Olympiens finissaient par creuser l’écart. Payet débutait un rush, puis trouvait Sanson sur sa droite. Le milieu de terrain olympien voyait sa frappe sortie du pied par Bernardoni. En vrai buteur, Benedetto surgissait au deuxième poteau et inscrivait le deuxième but olympien. Enfin, Dimitri Payet s'offrait le troisième but avant de céder sa place.
Dans les arrêts de jeu, Briancon réduisait la marque pour Nîmes.

 

Rendez-vous en 2020 

C’est la trêve hivernale ! La première partie de saison est déjà terminée et après dix-neuf journées de championnat, l’OM est deuxième au classement avec 38 points (11 victoires, 5 nuls et trois défaites). L’OM démarrera son année 2020 avec un déplacement du côté de Trélissac dans le cadre des 32es de finale de coupe de France, dimanche 5 janvier. 

Joyeuses fêtes à tous !