Photo : OM.fr

Équipe pro

PSG - OM (0-1) : De vrais guerriers

Analyse
Posté par
OM.fr
Le Dimanche 13 septembre 2020 à 09:20
Grâce à Florian Thauvin, l'OM est venu à bout du PSG après une prestation collective exceptionnelle. Solidaires, sérieux et appliqués, les Olympiens méritent cette victoire.

Hommage au personnel soignant

À l’occasion de la 3e journée de Ligue 1 Uber Eats, la Ligue de Football Professionnel (LFP) organisait le dispositif « supporter des soignants ». En marge de la rencontre PSG-OM, André Villas-Boas et le capitaine marseillais, Steve Mandanda, portaient un brassard en hommage au personnel soignant très impliqué dans cette crise sanitaire. Une minute d’applaudissements a également été respectée par l’ensemble des protagonistes.

Le coach portait un brassard en hommage au personnel soignant.

Première titularisation pour Gueye

Pape Gueye se souviendra longtemps de sa première titularisation avec l’OM en Ligue 1. Aligné face au PSG, il compose le milieu de terrain olympien aux côtés de Rongier et de son compatriote Kamara. En défense, André Villas-Boas s’appuie sur une charnière classique Caleta-Car et Gonzalez, et son capitaine Steve Mandanda. 
En attaque, Payet et Lopez occupent leur couloir, Florian Thauvin était titulaire au poste de numéro 9.


Mandanda lance le Classique

À peine deux minutes étaient écoulées et voilà que Steve Mandanda lançait le Classique en effectuant une parade magnifique du bout des doigts devant la reprise de Verratti. Tout de suite, les Marseillais répondaient à cette attaque : une frappe tendue de Rongier captée en deux temps par Rico. L’intensité montait d’un cran, l’atmosphère était tendue, quatre cartons jaunes étaient distribués après douze minutes de jeu (deux pour les Olympiens Sakai et Payet).


Le 80e pour Thauvin

Déjà décisif face à Brest (un but, deux passes décisives), Florian Thauvin s’est encore illustré face au PSG. Esseulé au deuxième poteau, il était à la réception d’un superbe coup-franc de Dimitri Payet. À la limite du hors-jeu, Thauvin reprenait du gauche et trompait Rico. Il s’agit du 80e but inscrit par Florian Thauvin sous le maillot bleu et blanc, toutes compétitions confondues. Jusqu’ici, il n’avait jamais marqué au Parc des Princes.

Thauvin buteur face au PSG.

 

Une décision litigieuse

Le plus dur dans cette rencontre était d’ouvrir le score. Alors forcément, les Olympiens le savaient, ils allaient subir en deuxième mi-temps. Les Parisiens poussaient, mais tombaient sur Mandanda exceptionnel auteur de deux parades consécutives du pied. Mais alors que l’OM inscrivait un deuxième but grâce à Benedetto, l’arbitre indiquait une position de hors-jeu tout simplement inexistante, et ne demandait même pas l’assistance du VAR.
Dans une fin de match tendue, deux cartons rouges étaient distribués à l'OM (Benedetto et Amavi) et trois du côté de Paris.
Tels de vrais guerriers, les Olympiens ont été solidaires, ils n'ont rien lâché, et se sont battus pour arracher cette victoire, dix ans après...