Photo : OM.fr

Équipe pro

#OMFCL : La conférence de presse

Conférence de presse
Live
Posté par
OM
Le Vendredi 15 octobre 2021 à 10:50
Suivez en direct depuis le centre RLD la conférence de presse avant le match OM - Lorient avec le gardien de but Pau Lopez et l'entraîneur Jorge Sampaoli.

 

Suivez la conférence de presse sur Twitch

 

Pau Lopez : «J’ai encore beaucoup à améliorer»

Je suis très content. Je suis arrivé blessé et cela a été plus dur que prévu. J’ai été très surpris par la grandeur du club. Je suis aussi heureux d’avoir joué et découvert un stade formidable.

Ma priorité à mon arrivée était de me remettre de ma blessure à l’épaule. Je remercie la confiance que l’on m’a donné ici. La relation avec Steve est très bonne. J’en profite pour le remercier, il m’a beaucoup aidé. Quand on arrive dans un nouveau pays, un nouveau club, ce n’est jamais facile et ce qu’il m’a apporté en dit long sur le joueur et sur l’homme également.
José Mourinho ne comptait pas sur moi à la Roma et mon entourage m’a parlé de l’intérêt de l’OM. J’ai discuté avec Pablo Longoria et Jorge Sampaoli. Ensuite, tout est allé très vite surtout grâce au président Pablo Longoria.

On parle du jeu avec le coach. On ne m’a jamais promis d’un certain temps de jeu. Je travaille pour être à la disposition du coach. On ne m’a rien promis à mon arrivée concernant le temps de jeu.

Cela ne sert à rien de gamberger dans le foot. Je prends match après match. Je suis content d’être en forme car je n’ai pas fait de préparation à cause de ma blessure. Je suis à l’aise, je joue et j’en suis très heureux.

Je ne lis pas et je n’écoute pas ce qui se dit. Je respecte les opinions de chacun. Je me concentre sur mon travail. Je respecte ce que l’on dit de moi, bon ou mauvais. Chacun pense ce qu’il veut.

Je viens de faire deux saisons à la Roma où mon jeu au pied a été très sollicité. L’équipe est en construction, elle n’est pas à son meilleur niveau. La question du jeu au pied est une question collective, quand l’équipe sera au top, on sera tous un peu meilleurs.

On essaie surtout d’utiliser le goal comme un joueur en plus notamment pour la sortie de balle. Jorge Sampaoli demande que le gardien amène une supériorité.

Je me concentre sur Lorient, on n’a pas gagné depuis quatre matchs. Je me concentre sur le prochain et je n’ai pas envie de parler du match contre la Lazio alors qu’il y a la réception de Lorient avant.

Je suis un gardien de 26 ans, j’ai encore beaucoup à améliorer : le jeu au pied, le jeu aérien… Il n’y a pas de gardien parfait, je dois travailler, apprendre de Steve et de Simon pour être à l’avenir un meilleur gardien.

 

Jorge Sampaoli : «On manque de régularité»

L’option naturelle pour remplacer Cengiz Ünder est un ailier pur comme Luis Henrique ou Konrad de la Fuente. On peut faire jouer Pol Lirola plus haut sur le terrain. On l’a déjà fait.

Il y a toujours une obligation de résultats dans le football. Nous devons consolider une idée qui nous rapprocherait de la victoire face à une équipe qui a de bons résultats face aux grandes équipes du championnat et qui marche bien à l’extérieur.

La fatigue pour moi est plus mentale. L’obligation de résultats détruit plus qu’elle ne construit. On sait que dans une saison, il y a des hauts et des bas. L’obligation de résultats peut faire un court-circuit. L’obligation crée une oppression et cela engendre du stress.

On analyse la performance de l’équipe offensivement et défensivement. Il nous manque de la finition. Je suis le même entraîneur, je n’ai pas changé ma façon de travailler. On a un groupe très jeune, nous sommes dans un processus qui peut se casser sans résultats. Il y a le retour de Milik, les grandes prestations de Payet mais on manque de régularité.  Il faut que l’on soit le plus compétitif possible face à des équipes fortes et déjà consolidées. Il faut changer nos résultats rapidement.

Payet joue à un très haut niveau. C’est l’un des meilleurs joueurs avec lequel j’ai pu travailler au cours de ma carrière. C’est le leader technique de l’équipe. Il s’est mis des défis très hauts avec une équipe jeune. On a besoin de lui. On ne prend pas de précaution particulière avec lui. C’est le jouer-clé de l’équipe.

Amine Harit a une douleur à l’adducteur. On ne sait pas s’il sera opérationnel pour dimanche. Le reste du groupe est OK.

Tous les dimanches sont clés. Le projet est lié aux résultats. Quand on enchaîne les matchs et que l’on ne gagne pas, il peut y avoir une séparation entre les joueurs, les dirigeants, les supporters. Il faut consolider notre projet et pour cela, il faut gagner. C’est difficile de soutenir une idée quand on ne gagne pas.

Valentin Rongier est l’un des joueurs qui s’est le plus consolidé avec le ballon. On a décidé de le placer en milieu / latéral. On l’a éduqué différemment car l’effectif n’est pas au complet. Valentin nous a beaucoup aidés, notamment par sa polyvalence. Il peut être encore bien meilleur.

C’était compliqué pour Pau Lopez. Il est arrivé blessé à un poste où Steve Mandanda était là depuis longtemps. Pau Lopez et Steve Mandanda sont très bien, cela donne une concurrence saine. Pau Lopez a bien joué lors des derniers matchs.