Photo : OM.fr

Équipe pro

ASSE - OM : La conférence de presse

Conférence de presse
Live
Posté par
OM
Le Jeudi 31 mars 2022 à 01:30
Suivez en direct depuis le centre RLD à partir de 15h45 la conférence de presse avant St-Etienne - OM avec le gardien de but, Pau Lopez, et l'entraîneur olympien Jorge Sampaoli.

 

Suivez la conférence de presse sur Twitch et participez au tchat

Pau Lopez : «Il nous faut de la constance»

La trêve a été positive, ça l’est toujours après une victoire. On s’est reposés et on a travaillé. Cela nous permet d’être prêts pour les deux derniers mois qui seront très importants.
Je suis content pour mes partenaires retenus en équipe nationale. C’est toujours bon pour un club d’avoir plusieurs de ses joueurs sélectionnés.
On joue haut mais c’est le style de jeu de Sampaoli. Cela me permet d’être connecté avec les autres joueurs. Je touche plus de ballons, je me sens plus important et plus connecté avec les autres.
On a toujours envie de jouer pour son pays. Ce n’est pas un objectif, je me concentre sur mon club. Jouer en équipe nationale est une récompense, pas un objectif. C’est ce que je disais déjà quand j’étais au Betis et en équipe nationale.
Ce n’est pas à moi de parler d’Alvaro.
Dans une saison, il y a beaucoup de matchs et des moments positifs et négatifs. On a analysé nos matchs pour retrouver notre jeu. On l’a fait contre Nice mais il reste 9 matchs et la Conference League. C’est toujours difficile de gagner et il nous faut de la constance.
Il n’y a pas de préparation particulière. Le climat et la météo, qui sont les mêmes pour les deux équipes, ne peuvent pas jouer de rôle dans ce match. Ce n’est pas une excuse.
Notre relation avec Steve Mandanda n’a pas changé. C’est une rivalité saine. On a une telle relation qu’il n’y a rien à ajouter dans notre préparation. On sait quand se parler ou quand laisser de l’espace à l’autre.
Je connaissais Jon Pascua (entraîneur des gardiens) depuis le Betis. L’entraînement ici est particulier avec du jeu au pied, le contrôle du ballon. Il faut un entraînement quotidien.
J’ai vu la machine (pour les coups francs). Je ne l’ai pas utilisée. C’est une bonne option, tout ce qui se rapproche du réel nous aide.


Jorge Sampaoli : «C’est dur de jouer à St-Etienne»

Durant la trêve, on s’est entraîné avec un petit groupe. On a essayé de corriger les erreurs individuelles. Partir en équipe nationale donne un bon état d’esprit mais on ne sait jamais dans quel état physique reviennent les joueurs après cette période.
Jouer en équipe de France est une grande joie pour 2 joueurs aussi jeune. Pour Bamba et Pape avec le Sénégal, aller à la Coupe du Monde est très positive. Mais, on ne pourra pas compter sur eux pour samedi, comme Milik. C’est difficile de préparer une rencontre avec un seul entraînement. Il y a de la joie mais aussi de l’inquiétude dans l’optique du match de samedi.
Un gardien haut permet d’avoir une supériorité numérique. Cela offre aussi une meilleure relance. En étant plus haut, ça contre la profondeur de l’adversaire.
On ne sait pas, parmi les internationaux, qui sera opérationnel pour samedi. Ünder n’est pas encore arrivé par exemple. Il reste neuf matchs de championnat et la Conference League. Il faut avoir une vision sur les prochaines semaines.
Dieng est un bon joueur, il peut jouer ailier, avant-centre. On a confiance en lui, c’est pour cela que l’on ne l’a pas vendu en janvier. On espère qu’il pourra encore bien jouer et être performant avec nous.
Alvaro est en Espagne, en accord avec le club. 
Je vois bien l’argentine pour le Mondial. Ce sera une Coupe du Monde compliquée. Ils arrivent en très grande forme.
Le match à Saint-Etienne sera très difficile. C’est dur de jouer là-bas. Nos supporters ne seront pas là. Il faut protéger l’effectif.