Photo : OM.fr

Équipe pro

#OMASSE : La conférence de presse

Conférence de presse
Live
Posté par
OM.fr
Le Jeudi 26 août 2021 à 10:30
Suivez à partir de 13 heures en direct depuis le centre RLD la conférence de presse avant OM - AS Saint-Etienne avec Mattéo Guendouzi et l'entraîneur Jorge Sampaoli.

 

Suivez la conférence de presse sur Twitch

 

Mattéo Guendouzi : "Je suis un joueur de caractère"

Nous sommes tous attristés par ce qui s’est passé dimanche soir à Nice.  Je n’ai pas trop envie d’en reparler. Je préfère parler football aujourd’hui. 
Je me sens vraiment bien à Marseille. J’ai reçu un super accueil de la part des supporters. Il en est de même au niveau du vestiaire. 
Nous avons une nouvelle équipe avec de nouveaux joueurs. Nous avons bien débuté cette saison avec une victoire et un match nul. Il faut continuer ainsi. Face à Nice, je pense que nous avions la maitrise du jeu même si nous étions menés. Il restait encore plus de quinze minutes de jeu avant l’interruption du match. Je pense que nous aurions pu revenir au score. 
Je suis un joueur de caractère. Je pense avoir un bon caractère. Cela me sert car j’ai joué dans un grand club Arsenal, mais c’est encore le cas aujourd’hui à Marseille. Je n’ai pas envie de changer. Je veux rester le même. 
L’équipe est dans un bon état d’esprit. Je vois la progression du groupe. Je crois beaucoup en nous. Nous encaissons des buts, mais le principal reste d’en marquer un de plus que d’adversaire.
Nous sommes ravis de l’arrivée de Pol Lirola. Il a apporté beaucoup de choses la saison dernière. Il va en être de même cette année. 
D’un point de vue personnel, je me sens bien. Je n’ai pas eu beaucoup de vacances. Mais j’ai travaillé dur pour revenir à un bon niveau. Je ne suis pas encore à 100% mais je suis prêt à aider l’équipe. 
L’ASSE, c’est une équipe que nous avons affronté en amical. C’est un adversaire à prendre au sérieux. Les Stéphanois mettent beaucoup d’intensité dans un match. 
L’ambiance était électrique face à Bordeaux. Les supporters devraient être encore plus nombreux samedi. J’ai hâte d’y être. L’ambiance à l’Orange Vélodrome est incomparable à ce que j’avais auparavant vécu. 

 

Jorge Sampaoli : "Saint-Etienne tente beaucoup"

Je ne vais pas trop parler de ce qui s’est déroulé à Nice. Je vais simplement faire une déclaration et ensuite ne parler que de football, car c’est le plus important. L'histoire nous a appris à maintes reprises qu'il n'est pas admissible d'attaquer un autre parce qu'il pense différemment, parce qu'il a des goûts différents ou parce qu'il a un maillot différent. C'est du fanatisme, c'est de la discrimination et nous ne pouvons pas le permettre. Ni dans le football et ni dans la vie.  
Dimanche, à Nice, nous avons eu peur. Les supporters adverses ont attaqué nos footballeurs. La sécurité a laissé faire. Certains dirigeants et joueurs de Nice, non seulement n’ont pas condamné le comportement de ces supporters, mais l'ont applaudi.  
Nous sommes entrés sur le terrain pour défendre nos joueurs. Parce que personne ne nous défendait.  
Je sais que les matchs sont regardés par beaucoup d'enfants. J'ai moi-même des enfants en bas âge. Et je n'aime pas qu'ils doivent assister à un tel spectacle. Le football est un jeu qui suscite beaucoup de passion. Mais pas plus. Aux enfants, je tenais à m'excuser pour ce qu’il s'est passé.  
Nous sommes obligés de créer une société meilleure. Par conséquent, je voudrais demander à nos supporters de ne pas se venger de qui que ce soit et de se comporter comme ils le font toujours : des supporters qui ne cessent de nous encourager. 
 Il y a un processus d'enquête et des spécialistes qui travaillent sur les sanctions à prendre. Quoi qu'il en soit, le match et le football passent au second-plan. La seule chose qui compte vraiment pour moi est que cela ne se reproduise pas.  
Mon adjoint Pablo Fernandez est allé témoigner. La justice va analyser son cas. Il voulait défendre ses joueurs. Il n'a pas bien agi, en revanche je peux attester que c'est un excellent être humain, et qu'il a eu très peur.  Mais je veux que les choses soient claires : il n'est pas le principal responsable de ce qu’il s'est passé. Je demande à la Ligue 1 de ne pas couvrir les responsables de ce qu’il s'est passé. 
Je tiens à souligner la réaction de l’arbitre. Il ne souhaitait pas que le match reprenne dans ces conditions. 
Le mercato se termine dans quelques jours. Il y a encore des joueurs qui peuvent nous intéresser. Peut-être que des portes vont s’ouvrir. Nous verrons bien. 
J’ai toujours dit que je souhaitais doubler tous les postes. Nous allons voir. Nous devons attendre la fin des possibles ventes avant de parler d’achat. Nous avons plusieurs options qui se présentent à nous. Dans l’idéal, il serait positif d’avoir un effectif avec 20 joueurs et 3 gardiens. 
Le retour de Pol Lirola est une excellente nouvelle. Il peut jouer à plusieurs postes. Il sait ce que nous attendons de lui. J’espère qu’il sera prêt au plus vite. 
Saint-Etienne est une équipe qui reste compétitive et très combative pendant toute la rencontre. C’est une formation qui tente beaucoup de choses face aux buts. Cela va être un match très intéressant.