Photo : OM.net

Équipe pro

Replay | La conférence de Rolando et Garcia

Conférence de presse
Posté par
OM.net
Le Vendredi 18 janvier 2019 à 04:07

 

Rolando : «L’objectif, c’est dimanche à 17 heures»

«Bien sûr, c’est difficile. On n’a pas l’habitude d’avoir autant de mauvais résultats. La seule chose qu’on peut faire, c’est continuer à travailler et développer un jeu de qualité comme ce fut le cas contre Saint-Étienne même si on a perdu. Je pense qu’en gommant des détails, on va y arriver.»

«Si quelqu’un me donne une feuille à signer pour gagner le prochain match en jouant moche, je signe tout de suite parce que le plus important, c’est de gagner. Normalement, tu dois jouer parce que c’est le meilleur chemin pour l’emporter. On a les joueurs pour jouer, c’est pour ça qu’on joue et non parce que c’est plus esthétique. Si on doit jouer moche pendant 90, 5 ou 25 minutes, pourquoi pas, mais le plus important, c’est de gagner. Pour nous, le plus simple, c’est de jouer, c’est notre ADN.»

«On est dans un moment difficile, on ne réussit pas à gagner. On a annoncé un objectif élevé et on a la qualité pour l’atteindre. Maintenant, ce n’est pas la peine de parler du podium. Le plus important en ce moment, c’est d’être tous soudés, joueurs et staff. Bien sûr, avec notre public, ce serait mieux. L’objectif n’est pas à six mois mais dimanche à 17 heures.»

 

 

Rudi Garcia : «On a besoin de gagner rapidement»

«En ce moment, ce qu’il faut faire, c’est essayer de vérifier que ce qu’on fait porte ses fruits sur les joueurs. Parce qu’il faut qu’ils soient dans les meilleures conditions. On travaille dans plusieurs domaines, notamment beaucoup sur la partie psychologique en ce moment. Il faut absolument que les joueurs soient convaincus que le contenu de mercredi nous portera à la victoire, même si ça n’a pas été suffisant puisqu’on a perdu. Ça veut dire qu’il y a des choses à gommer. Victoire impérative à Caen, on travaille pour ça. Il faut absolument que les joueurs sachent qu’on est sur le bon chemin sur les deux derniers matchs.»

«Payet joue son rôle de capitaine à merveille hors du terrain. Il assume, il défend ses coéquipiers, il est le premier à monter au front et à aider l’équipe. C’est un joueur qui fait des différences, par ses passes décisives et par ses buts. J’ai fait un choix tactique à Saint-Étienne. J’avais besoin d’utiliser les espaces qu’on s’est créés par notre stratégie, notamment en première période. Évidemment, on a besoin de lui, c’est un de nos top joueurs, tout comme Thauvin.»

«Ce qui compte, c’est de gagner. Je pense que si on joue dix matchs en jouant moche, on ne gagnera pas beaucoup. Et si on joue dix matchs en jouant plutôt bien, on va en gagner plus. Mais on a besoin de gagner rapidement et il faut que ce soit le cas dimanche.»

«Ce qui m’ennuie pour les joueurs, c’est que les deux dernières bonnes performances n’ont pas été validées par des victoires. Ça aurait pu tourner en notre faveur. A Saint-Étienne, on n’a pas vu de manque de confiance, c’est ce qui me plait. C’était plus dur contre Monaco où on a eu des périodes un peu plus fébriles, mais c’est un peu plus normal vu les circonstances. On doit absolument s’appuyer sur ce qu’on a fait de bien, c’est ce que je m’attelle à dire aux joueurs, même si ça n’a pas été suffisant.»

Retrouvez les conférences en Podcast sur SpotifyDeezerSoundCloudiTunes, ou Stitcher