Photo : Getty Images / OM

Équipe pro

Le sprint est lancé !

Posté par
Frédéric Rostain
Le Mardi 16 avril 2019 à 12:00

«On regarde devant». Les mots de Rudi Garcia avant le succès face à Nîmes étaient clairs. Le technicien olympien veut avancer et pour cela il a fixé des objectifs avec le podium en ligne de mire. Et la quatrième place dans un premier temps. Une position que l’OM a, un temps, occupé pendant la 32e journée avant la victoire des Verts face à Bordeaux qui leur a permis de repasser devant les Olympiens. En fonction des dates et horaires des rencontres, les chassés-croisés risquent de se multiplier puisque six équipes se tiennent en 8 points entre la 3e et la 8e place, .

A six journées du terme de la saison, l’OM compte 51 points. Les Marseillais se déplaceront trois fois, à Guingamp, Strasbourg et Toulouse, et recevront trois équipes, Nantes, Lyon et Montpellier. Devant les Olympiens, à deux longueurs, Saint-Etienne recevra Toulouse, Montpellier et Nice et se déplacera à Reims, Monaco et Angers. Lyon, le chassé qui semblait intouchable il y a encore quelques semaines, vient d’enchaîner deux défaites de rang en L1 et son calendrier n’est pas le plus abordable. Les hommes de Bruno Génésio recevront Angers, Lille et Nîmes. Ils se déplaceront à Bordeaux, Marseille et Nîmes.
Pour le chassé comme pour les chasseurs, les 35e et 36e journées seront probablement des matchs-charnières. Lyon recevra Lille avant de se rendre à l’Orange Vélodrome pour un grand choc qui pourrait, en fonction des résultats lors des journées précédentes, avoir des airs de tournant dans la lutte pour le podium.
Si parmi Lyon, Saint-Etienne et l’OM, le calendrier est équilibré avec trois déplacements et trois réceptions, les Verts auront deux réceptions consécutives lors des 36e et 37e journées. Pour une formation positionnée à la deuxième place du classement à domicile avec 35 points glanés (11 succès, 2 nuls et 3 défaites) sur les 53 qu’elle a pris depuis le début de la saison (soit 66%), les réceptions de Montpellier puis de Nice pourraient leur donner un certain avantage comptable.

Comme il faut toujours garder un œil dans le rétroviseur, l’OM doit également surveiller ses arrières. A trois points se situe un trio d’équipes composé de Montpellier, Reims et Nice. Parmi elles, l’OM n’affrontera que Montpellier, à domicile lors de l’ultime journée. Mais vu le rythme actuel de Nice ou Montpellier, respectivement 7 et 6 points lors des 3 dernières journées (contre 4 pour l’OM), il faudra se méfier des poursuivants.

Dernier détail qui pourrait avoir son importance dans le décompte final : la différence de buts. Dans les six équipes en course pour l’Europe, l’OM n’est pas en pole dans ce domaine. Lyon (+13), Saint-Etienne (+11) et Montpellier (+8) sont devant l’OM (+6) alors que Reims (0) et Nice (-6) sont derrière.

Journées3/ Lyon : 56 pts4/ ASSE : 53 pts5/ OM : 51 pts6/ MHSC : 48 pts7/ Reims : 48 pts8/ Nice : 48 pts
33reçoit Angersva à Reimsva à Guingampva à Strasbourgreçoit St-Etiennereçoit Caen
34va à Bordeauxreçoit Toulousereçoit Nantesreçoit Parisva à Angersreçoit Guingamp
35reçoit Lilleva à Monacova à Strasbourgreçoit Amiensreçoit Nîmesva à Paris
36va à Marseillereçoit Montpellierreçoit Lyonva à St-Etienneva à Caenreçoit Nantes
37reçoit Caenreçoit Niceva à Toulousereçoit Nantesva à Bordeauxva à St-Etienne
38va à Nîmesva à Angersreçoit Montpellierva à Marseillereçoit Parisreçoit Monaco