Photo : OM.net

Équipe pro

Strasbourg - OM : Une seule option…

Posté par
OM.net
Le Vendredi 3 mai 2019 à 07:00

Une défaite et une place perdue

Toujours cinquièmes au coup de sifflet final du match contre Nantes, les Olympiens ont vu l’écart sur Lyon et Saint-Etienne s’accroître. Les Rhodaniens sont désormais à huit points et les Verts à cinq longueurs.
Depuis samedi dernier, avec le succès de Rennes en finale de Coupe de France, l’espoir de voir la cinquième place devenir qualificative pour l’Europa League s’est envolé. Et mardi soir, la victoire de Montpellier contre le PSG a permis aux Héraultais de doubler l’OM au classement à la faveur d’une meilleure différence de buts.
Les Marseillais ouvriront donc la 35e journée à la sixième place à cinq points d’une qualification européenne.

L’espoir

Mathématiquement, l’OM peut encore se qualifier pour une coupe d’Europe la saison prochaine. Ce sera difficile mais l’espoir, même infime, est permis. Il reste quatre journées de championnat aux Olympiens pour faire le plein de points tout en espérant des contre-performances de leurs concurrents directs.
Parmi ces quatre matchs, deux les opposeront à l’Orange Vélodrome à des rivaux pour l’Europe : Lyon lors de la 36e journée et Montpellier pour la dernière journée. En attendant, il est inutile de tirer des plans sur la comète si les Marseillais ne reviennent pas d’Alsace avec les trois points.
Comme l’a souligné Dimitri Payet : «On a grillé tous nos jokers, on n’a plus le choix…»

Strasbourg, plus d'enjeu

Qualifié pour l’Europa League la saison prochaine grâce à sa victoire en finale de Coupe de la Ligue aux tirs au but face à Guingamp, le Racing Club de Strasbourg Alsace est en difficulté en championnat. Les hommes de Thierry Laurey n’ont gagné qu’un match de Ligue 1 Conforama lors des 12 dernières journées. Cinquièmes avant leur demi-finale de Coupe de la Ligue, ils ont depuis lentement glissé au classement et sont désormais dixièmes.
Pour sa seconde saison dans l’élite depuis sa remontée, le club alsacien a déjà rempli ses objectifs : le maintien est assuré et il jouera l’Europe la saison prochaine. De quoi ravir le bouillant et exigeant public de la Meinau qui, aimerait bien, pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison à domicile, faire chuter l’OM.

Le mot du coach

«On n'attend aucun cadeau de l'adversaire. Strasbourg est une vraie terre de foot avec une belle ambiance. Il y a également un bon coach au Racing. On a été trop souvent mené car on a pris trop de buts. Mais l'OM n'est pas fait pour uniquement défendre. On a trop de défaites et pas assez de nuls. Du coup, la situation comptable est compliquée. Avant de penser à Lyon, il faut gagner à Strasbourg. Il faut réduire l'écart avec les équipes devant nous. Je dois montrer la voie. Je suis concentré sur Strasbourg.»