Le club

Portrait de René Dufaure de Montmirail

Le 20 février 2017, le parvis Jean Bouin du stade Vélodrome est baptisé “Parvis René Dufaure de Montmirail“. René Dufaure de Montmirail n’est autre que l’illustre fondateur de l’Olympique de Marseille. Une personne historique sans qui l’OM n’aurait pas vu le jour. Les supporters marseillais lui doivent beaucoup puisque son impact sur la ville est énorme.

 

DE LA KABYLIE À MARSEILLE

 

René Dufaure de Montmirail grandit en Algérie où son père Charles dirige le district militaire de Blida. Déjà passionné de sport, il pratique l’escrime, l’équitation ainsi que l’athlétisme et étudie à Alger où il est baptisé en 1877. Un problème de vue l’empêche de poursuivre la tradition militaire de sa famille.

 

Après avoir obtenu son bac, il quitte la région de Kabylie et pose ses valises à Marseille à 18 ans pour se consacrer au courtage et aux assurances. Il travaille à la maison de commerce Marius Jullien et il vit alors dans le quartier de Belsunce. Il pratique le football avec les fils de son patron avec lesquels il sympathise, au sein du Junior Club, l’ancêtre du Football Club de Marseille, une équipe qui rassemble des collégiens et des lycéens.

 

Le 15 novembre 1898, René Dufaure de Montmirail crée le Comité Régional de l’Union des Sociétés Françaises de Sport Athlétique à 22 ans (USFSA). Il révolutionne la pratique du sport dans la région en organisant des compétitions de rugby, football, athlétisme, cricket… Il est également membre de la Société Nautique, des Touring clubs de France et de Provence et du Football Club Aixois.

 

Parvis René Dufaure de Montmirail
Parvis René Dufaure de Montmirail

 

15 NOVEMBRE 1898

 

Fondé en 1899, l’Olympique de Marseille connaît son tout premier président en la personne de René Dufaure de Montmirail. Il s’identifie réellement à l’Olympique de Marseille. Le sigle du nouveau club ressemble au graphisme du cachet personnel du fondateur du club (initiales D et M). Le D devient un O pour former le O et le M du sigle “OM“. René Dufaure de Montmirail préside le club pendant deux ans, de l’année 1900 à 1902, avant de passer le flambeau à son vice-président, Arnold Bideleux.

Il épouse Madeleine Dubois en 1901, une femme rencontrée auparavant au Football Club de Marseille, avec laquelle il aura six enfants. C’est d’ailleurs à sa femme à qui l’OM doit la devise “Droit au But“, une devise morale. Après sa présidence, le fondateur de l’Olympique de Marseille crée alors le cabinet d’assurance Montmirail à Marseille, toujours en activité dans le 16ème arrondissement. Mobilisé en 1914, il meurt en 1917 à seulement 41 ans. Suffisant pour laisser une place très importante dans l’histoire de l’Olympique de Marseille. Ses descendants, dont Valeilles de Montmirail, son arrière-petit-fils, vivent toujours à Marseille.