Le club

Le stade Orange Vélodrome, une enceinte unique

Le Stade Orange Vélodrome est un symbole de l’Olympique de Marseille et plus globalement de la cité phocéenne. Un endroit particulier, rythmé par les matches de l’OM, où les jeunes et plus âgés se retrouvent pour vivre leur passion pour le football.

C’est dans les années 1920 que la genèse du Stade Vélodrome apparaît. Au lendemain des Jeux Olympiques de Paris de 1924, la France veut développer ses installations et équipements sportifs. Et Marseille et Paris ne possèdent pas d’installations sportives dignes de ce nom. Il convient donc de mettre le bleu de chauffe.

 

GABRIEL VALLERIAN

 

Gabriel Valérian adjoint aux sports du Maire Georges Ribot, propose en 1930 en conseil municipal un projet de grand stade. L’organisation de la Coupe du Monde en France en 1938 accélère ce processus. La Mairie vote favorablement à la construction d’un Stade Vélodrome ainsi qu’un palais des sports qui sera situé à proximité de l’enceinte du boulevard Michelet. Le 16 janvier 1933, le feu vert est donné. Mais le projet d’un palais des sports de 15.000 places est abandonné par la Marie, faute de moyens. Le projet du Vel’ est lui conservé.

 

Toujours dans cette dynamique de multiplier les équipements sportifs à Marseille, un grand complexe sportif est également construit sur le Parc Chanot. Les premières installations sont inaugurées en 1934 mais l’ensemble du site est livré en 1935. Marseille construit des terrains de rugby, de basket-ball, une piste d’athlétisme, des courts de tennis, un gymnase, des terrains de football et même un boulodrome.

 

Intérieur du stade Vélodrome
Intérieur du stade Vélodrome

 

28 AVRIL 1935

 

Concernant le Stade Vélodrome, l’architecte parisien Henri Ploquin prévoit 35 000 places dont 12000 couvertes. La première pierre de l’enceinte est posée le 28 avril 1935 par Georges Ribot. Le stade Vélodrome est inauguré deux ans plus tard à l’occasion d’un match de gala de l’OM contre le Torino devant 35000 personnes le 13 juin 1937. Mais ce sont les Cyclistes qui inaugurent le Vel’ quelques heures avant le match de football. Pour conclure cette journée spéciale, l’Olympique de Marseille bat le Torino sur le score de 2-1. L’histoire retiendra que c’est le Marseillais Zermani qui a inscrit le premier but de l’histoire du stade Orange Vélodrome.

 

Mais le Stade Vélodrome n’est pas accueilli avec une grande joie par certains supporters phocéens. Les supporters marseillais, qui avaient financé dans les années 1920 la construction de tribunes au Stade de l’Huveaune, considèrent ce dernier comme le véritable stade de l’Olympique de Marseille. Le Vel’ est considéré comme le stade de la Mairie. La suite de l’histoire, tous les amoureux du ballon rond la connaissent…

 

Quelques décennies plus tard, plusieurs rénovations sont entreprises au Stade Vélodrome notamment en vue de l’organisation du championnat d’Europe 1984, de la Coupe du Monde de football 1998 et de l’Euro 2016. L’enceinte du boulevard Michelet possède aujourd’hui une capacité de 67.394 places.