Le club

Edouard Crut, l’OM prend l’accent parisien

En 1923, deux grands joueurs…parisiens débarquent à l’Olympique de Marseille : le buteur Jean Boyer et quelques temps auparavant, l’inter (milieu de terrain) Edouard Crut. Ce duo fera des ravages à l’Olympique de Marseille dans les années 1920. Réputé pour sa frappe puissante qui lui permet de marquer des buts de plus de trente mètres, Edouard Crut évolue sous le maillot Bleu et Blanc pendant cinq saisons durant sa carrière (1923-1927 et 1935-1936). Surnommé “Doudou“ ou encore “Mélanie“, l’inter gauche dispute 69 matches avec l’OM et inscrit 54 buts.


Né le 16 avril 1901 à Neuilly-sur-Seine en région parisienne, Édouard Crut grandit en Suisse. C’est chez les helvètes qu’il débute sa carrière de footballeur en 1920, au sein de l’Étoile Carouge Genève FC. Il vient ensuite en France où il évoluera dans plusieurs clubs : US Saint-Mandé, Gallia Club Lunel, OGC Nice, l’AS Cannes, Fac Nice. En 1923, il quitte le Gallia Club Lunel pour rejoindre l’Olympique de Marseille. Le début d’une bonne période pour lui et le club phocéen.

 

Équipe de l'OM 1926/27
Équipe de l'OM 1926/27 - Crut est le second joueur accroupi en partant de la droite

 

C’est Pierre Robin, marchand de bouchons installé près du Vieux-Port et chargé de recruiter en terre parisienne qui l’a convaincu de rejoindre le sud de la France en 1923. Robin était monté à Paris et avait rencontré « Doudou » Crut à la Brasserie des Sports, rue du Faubourg-Montmartre. Crut avait signifié à Robin que son ami Jean Boyer pouvait également rejoindre le club phocéen. Le président Dallaporta en profitait alors pour recruter ces deux vedettes. Le professionnalisme n’existant pas encore, Crut est embauché comme courtiers en grain pour 1100 francs par mois à l’instar de son coéquipier favori Jean Boyer. L’investissement de l’OM s’avère rapidement payant.

 

International français haut d’un mètre soixante-dix-sept (8 sélections, 6 buts), Crut participe aux Jeux Olympiques avec l’Équipe de France en 1924 à Paris et il remporte avec l’OM trois Coupe de France (1924, 1926, 1927). Il inscrit un doublé en finale de l’édition 1924 face au FC Cette (3-2 a.p). Réputé comme l’un des meilleurs tireurs de coups francs, “Doudou“ tire un magnifique coup franc en prolongation et trompe Henric, le gardien adverse. Crut offre à l’OM son premier trophée !

 

Crut est également titulaire lors des victoires en finale de la Coupe de France lors des éditions 1926 et 1927. Il contribue à la montée en puissance et à la réputation nouvelle de l’Olympique de Marseille. Il quitte l’OM en 1927 pour rejoindre l’OGC Nice. Mais il finit sa carrière à l’OM, club dans lequel il revient lors de la saison 1935-1936. Il meurt le 24 octobre 1974 à Marseille à l’âge de 73 ans.