Le club

Le grand retour en première division

Lors de la saison 1965-1966, l’Olympique de Marseille évolue en deuxième division. Le dépôt de bilan du club était même évoqué à la fin de l’exercice précédent. Mais Marcel Leclerc rachète l’OM en 1965 et le club phocéen va vite retrouver l’élite du football professionnel français.

 

ZATELLI CONFIRMÉ

 

Marcel Leclerc, très ambitieux, confirme Mario Zatelli au poste d’entraîneur à l’été 1965. Le nouveau président fait un apport financier conséquent et recrute de nombreux joueurs. Les supporters marseillais voient alors arriver des footballeurs expérimentés comme Hatchi, Bérangé, Buron, Trusas, Gauthier. Casolari et Erhardt, deux joueurs avec une bonne connaissance de la deuxième division, posent aussi leurs valises sur la Canebière et viennent renforcer une équipe composée de quelques joueurs du cru (Sejnera, Hodoul, Lopez, Tassone) L’attaquant Franck Fiawoo, international tongolais, est également recruté par Leclerc. Fiawoo et Joseph Yegba Maya vont alors former un redoutable duo au sein de l’attaque phocéenne.

 

L’OM retrouve alors une motivation certaine et l’ambiance au sein du club est au beau fixe. Néanmoins, Marcel Leclerc et le maire de Marseille Gaston Defferre sont en froid au sujet de la gestion du stade Vélodrome. Leclerc décide alors que l’OM évoluera au stade de l’Huveaune jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. Les Olympiens réalisent un assez bon début de saison avec neuf victoires lors des dix-neuf premières journées de championnat pour cinq matches nuls et quatre défaites (l’OM est exempté lors de la 8ème journée). Marseille connaît sa première défaite contre Metz lors de la 13ème journée en octobre (1-0).

 

LE RETOUR DANS L'ÉLITE

 

Les hommes de Zatelli se distinguent notamment avec une victoire écrasante contre Boulogne en mai 1966 lors de la 34ème journée (6-1). Le dernier match de championnat face à Bastia est décisif et les Olympiens l’emportent 3-0 sur les Corses devant 13171 spectateurs au stade de l’Huveaune. En cas de victoire, les joueurs devaient faire une parade dans la ville avec des voitures découvertes que le président Leclerc avait pris soin d’organiser leur acheminement sous les tribunes du stade de l’Huveaune. La parade eut lieu suite au succès.

 

Le club provençal rate de peu le trophée de champion de deuxième division, au profit du Reims de Raymond Kopa et termine deuxième avec 48 points (58 buts inscrits, 31 encaissés). Joseph termine meilleur buteur phocéen avec 14 réalisations en championnat. L'OM est de retour et va retrouver l’élite du football français après trois saisons passées en deuxième division ! La saison suivante confirmera le renouveau de l’équipe provençale.