Le club

Marius, un "trésor" pour l'OM

Marius Trésor est sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs que l’Olympique de Marseille ait connu. Excellent défenseur, Trésor évolue à l’OM pendant huit saisons, de 1972 à 1980.

Né à Sainte-Anne en Guadeloupe en 1950, Trésor débute sa carrière dans le club local de la Juventus Sainte-Anne. Il se révèle et fait déjà beaucoup parler de lui en bien. Il est alors recruté par l’AC Ajaccio. Il dispute ses premiers matches en tant qu’avant-centre en Corse mais il est vite repositionné en défense centrale. Il est nommé meilleur joueur français de l’année par le magazine France Football.

 

298 MATCHES AVEC L'OM

 

L'Olympique de Marseille, alors entraîné par Kurt Linder, recrute Marius Trésor, en octobre 1972, Rolland Courbis et Robert Buigues notamment rejoignent le club insulaire dans la transaction. Il débute au poste de défenseur droit car Bernard Bosquier occupe l’axe mais Trésor tarde à s’imposer comme le patron de l’arrière-garde olympienne. L’Antillais finit par s’affirmer comme l’âme de cette équipe et de ce club, le guadeloupéen dispute 298 matches avec l’OM et marque à 12 reprises.

 

Marius Trésor au centre entouré de Jairzinho à gauche et de Paulo César à droite
Marius Trésor au centre entouré de Jairzinho à gauche et de Paulo César à droite

 

Très puissant, très technique et possédant des qualités naturelles au-dessus de la moyenne, il est vice-champion de France en 1975 avec les deux champions du monde brésiliens Paulo César et Jaïrzinho. Il réalise une très bonne saison 1975-1976 aux côtés de Bracci, Zwunka et Boubacar. Marius remporte la Coupe de France avec Marseille en 1976 en battant Lyon (2-0). Son seul titre avec l’OM. Un palmarès pas très garni mais il est l’un des meilleurs défenseurs européens.

 

Trésor est également un patron en Équipe de France, où ses tacles de grande classe sont très précieux. Il est sélectionné à 65 reprises pour quatre réalisations. Le match de la France contre la RFA est sans doute l’un de ses meilleurs sous le maillot tricolore malgré la défaite française. Marius Trésor inscrit un magnifique but au début de la prolongation.

 

LE DÉPART VERS LA GIRONDE

 

A l’issue de la saison 1979-1980, le club phocéen descend en deuxième division en terminant à la dix-neuvième place de D1 et Marius quitte le club en mauvais termes avec les dirigeants. Quelques mois auparavant, le Bayern Munich souhaitait l’engager mais les dirigeants marseillais étaient en désaccord et le transfert avait capoté. Il rejoint alors les Girondins de Bordeaux en 1980 et il y finira sa belle carrière au terme de l’exercice 1983-1984. Il glanera un titre de champion de France en 1984 en Gironde, son dernier titre.

Très apprécié, Trésor reste comme l’un des meilleurs défenseurs ayant joué à l’OM. Un défenseur monumental.