Histoire
Le club

De Bono, fils de Marseille

Anigo, Lopez, Pascal, Flos… Ces noms ont fait vibrer les supporters marseillais dans les années 1980. Les Minots, comme ils sont appelés, ont sauvé le club phocéen de la catastrophe en 1981. Jean-Charles De Bono a fait partie de l’équipe des Minots et a largement contribué à cette épopée incroyable.

 

Né le 12 août 1960 à Alger en Algérie, De Bono passe son enfance à Marseille, ville dans laquelle ses parents décident de s’installer. Il fait ses premières gammes de footballeur à huit ans dans un club de quartier, aux Cheminots de la Grande-Bastide. Milieu de terrain de formation, il se fait remarquer par l’Olympique de Marseille en 1975 et le club provençal lui propose alors d’intégrer le centre de formation. De Bono accepte.

 

"CHACHA" PILIER DE LA RÉSERVE

 

Réputé pour ses qualités défensives et sa maîtrise du jeu, “Chacha“ est finaliste de la Coupe de France des Cadets en 1976. Trois ans plus tard, en 1979, De Bono remporte la Coupe Gambardella, la seule gagnée par l’OM, avec les Anigo, Flos, Lévy, Lopez pour ne citer qu’eux. Il participe à la victoire de son équipe sur Lens en finale (2-0).

 

Durant la saison 1979-1980, De Bono évolue avec l’équipe réserve et s’impose comme un pilier. L’équipe première, dix-neuvième de première division, est-elle reléguée en deuxième division au terme de cet exercice. La saison suivante, l’OM ne se relève pas et enchaîne les contre-performances. Pire, en avril 1981, le club est placé en liquidation judiciaire et le personnel est mis au chômage. Les joueurs professionnels quittent le club.

 

debonocharles
Jean-Charles De Bono est le deuxième joueur accroupi en partant de la gauche

 

Les dirigeants nomment Roland Gransart à la tête de l’équipe pour disputer les six dernières rencontres. L’entraîneur-joueur puise dans les équipes de jeunes et fait appel aux Minots, vainqueurs de la Gambardella deux ans plus tôt. Jean-Charles De Bono possède alors une chance unique, celle de porter le maillot bleu et blanc au stade Vélodrome. Il dispute cinq matches sur les six dernières journées et “Chacha“ est un homme clé de la belle épopée des Minots qui réussissent terminer la saison en terminant à la sixième place de deuxième division.

 

De Bono est un bon milieu récupérateur et il participe à la remontée du club en première division lors de l’exercice 1983-1984. Mais l’OM se renforce et le natif de Marseille dispute seulement dix rencontres de D1 la saison suivante. En manque de temps de jeu sur la Canebière, son aventure avec l’OM prend fin en 1985 lorsqu’il rejoint les Girondins de Bordeaux. Mais il ne joue que très peu en Gironde. Il quitte alors le club bordelais au bout de deux ans et rejoint Bastia où un certain Roland Gransart est entraîneur. De Bono reste quatre années en Corse avant de retrouver sa ville natale et il termine sa carrière en amateur à l’US Endoume puis à Cassis en 1997.