Histoire
Le club

Roland Gransart, le guide des « minots »

La période des Minots, au début des années 1980, reste sans doute l’une des plus belles aventures de l’Olympique de Marseille. Un certain Roland Gransart, joueur puis entraîneur, a été un élément clé de la folle épopée des jeunes marseillais.

 

Né le 1er janvier 1954 à Marseille, Roland Gransart rejoint l’OM à l’âge de 12 ans dans les équipes de jeunes. Fils de Maurice Gransart, Olympien de 1948 à 1961, Roland baigne dans la passion du football. Il débute avec l’OM en professionnel en 1973 face au Red Star et signe son premier contrat professionnel avec le club de sa ville en 1974. Il évolue sous le maillot bleu et blanc de 1974 à 1981 en tant que joueur et remporte notamment la Coupe de France en 1976 avec l’OM.

 

L'ENTRAÎNEUR/JOUEUR DE L'ÉQUIPE PREMIÈRE

 

Mais sa plus belle histoire avec le club provençal, il la connaît de 1981 à 1984. En avril 1981, le club est placé en liquidation judiciaire, le personnel est mis au chômage et les professionnels quittent l’OM. Le président Setta demande alors à Roland Gransart d’entraîner l’équipe première. Il accepte et devient le plus jeune entraîneur de l’histoire du club à l’âge de 27 ans. Mais il ne raccroche pas les crampons pour autant et continue de jouer sous le maillot bleu et blanc. Il puise alors dans les équipes de jeunes et compose une équipe de Minots.

 

gransartd
Roland Gransart marquant un but pendant la Coupe Gambardella

 

Son équipe ne connaît aucune défaite lors des six dernières journées de deuxième division. Mieux, les Olympiens s’imposent à trois reprises et obtiennent trois matches nuls. La première victoire lors du premier match des Minots contre Grenoble au Vélodrome reste l’un des meilleurs souvenirs de Gransart. Les résultats obtenus permettent à l’OM de finir sixièmes de D2. Gransart et ses joueurs sauvent le club. Héroïque.

 

La belle épopée dure quatre ans et Roland Gransart ramène le club marseillais en première division au terme de la saison 1983-1984. Les Minots et Gransart ont réalisé quelque chose de magnifique. Mais au début de l’exercice 1984-1985, l’entraîneur olympien est limogé. Il continue tout de même sa carrière de coach en entraînant successivement le SC Bastia, Gueugnon, Cannes et Martigues. Il retourne à l’OM en 2003 pour entraîner l’équipe réserve et en 2005, il devient directeur du centre de formation du club provençal.