Histoire
Le club

L'ère Louis-Dreyfus

1997-2016

robert louis-dreyfus rachète le club
 

Robert Louis-Dreyfus rachète l'OM en décembre 1996.
Robert Louis-Dreyfus rachète l'OM en décembre 1996.


Au terme de la saison 1995-1996, l’Olympique de Marseille termine second de deuxième division. Après deux années de purgatoire, l’OM retrouve l’élite ! Le retour en D1 est marqué par le rachat du club phocéen par Robert Louis-Dreyfus, alors patron d’Adidas, en décembre 1996. Les supporters rêvent alors d’un avenir prospère.

 

La bande de Gérard Gili, l’entraîneur marseillais, termine onzième du championnat et Dreyfus décide d’effectuer des changements significatifs. Il remplace Gili par Rolland Courbis en 1997 et effectue un recrutement ambitieux (Gallas, Blanc, Ravanelli, Dugarry, Makelele…). L’OM lutte alors pour le titre mais l’espoir s’envole en fin de championnat. Les Olympiens terminent quatrièmes. En parallèle, Marseille est éliminé en 8e de finale de la Coupe de France contre Monaco (2-0) et en quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Auxerre (2-3).

 

L’OM fait mieux la saison suivante et se renforce en recrutant notamment Robert Pirès. Une saison ponctuée par une deuxième place de Ligue 1 à seulement un point des Girondins de Bordeaux, champions de France. La rencontre face à Montpellier le 22 août 1998 au Vélodrome reste dans les mémoires. Les Marseillais étaient menés 0-4 à la mi-temps et ont finalement remporté le match 5-4 ! Inoubliable. En Coupe de la Ligue et Coupe de France, les provençaux sont respectivement éliminés au premier tour et en 16e de finale.

 

Finaliste en Coupe UEFA

 

C’est en Coupe UEFA que Courbis et ses hommes se distinguent en arrivant jusqu’en finale après avoir éliminé le Werder Brême, Monaco, le Celta Vigo ou encore Bologne. Malheureusement, les phocéens s’inclinent contre Parme le 12 mai 1999 (3-0).

 

L’exercice 1999-2000 est beaucoup plus compliqué pour l’OM. Laurent Blanc a quitté le club et les résultats sont médiocres en début de saison. Malgré une victoire en Ligue des Champions contre Manchester United en octobre (1-0), Courbis est limogé par Yves Marchand, président du club et Bernard Casoni prend place sur le banc provençal. Mais la situation ne s’arrangera pas. Les protégés de Casoni sont éliminés lors du deuxième tour de la coupe aux grandes oreilles et ils terminent quinzièmes du championnat, évitant in-extremis la relégation. En Coupe de France, les Marseillais ne dépassent pas les 16es de finale.

 

Casoni est alors remplacé par le Brésilien Braga à la tête de l’équipe première pour la saison suivante. Mais celle-ci va être placée sous le signe de l’instabilité. Trois entraîneurs se succèdent sur le banc marseillais (Braga, Clemente, Ivic). Robert Louis-Dreyfus nomme également Bernard Tapie au poste de directeur sportif en fin de saison. Mais l’OM termine de nouveau quinzième de Ligue 1 et connaît des éliminations lors des 16es de finale de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue.

 

La saison 2001-2002 est un poil mieux. Le défenseur Frank Leboeuf fait notamment son arrivée sur la Canebière. Mais l’instabilité sur le banc phocéen persiste jusqu’à la nomination d’Albert Emon en décembre 2001 à la tête de l’équipe première. L’OM termine à la neuvième place de Ligue 1 et ne dépasse les 8es de finale ni en Coupe de France ni en Coupe de la Ligue.

 

A l’aube de l’exercice 2002-2003, Christophe Bouchet est le nouveau président du club provençal et Alain Perrin est nommé entraîneur. Les Olympiens réalisent alors une très bonne saison avec à la clé une troisième place de Ligue 1 synonyme de Ligue des Champions. En Coupe de la Ligue, les hommes de Perrin ratent de peu la qualification en finale face à l’AS Monaco (défaite 0-1 en demi-finale). En Coupe de France, le parcours est moins brillant pour Van Buyten et ses coéquipiers, éliminés en 16e de finale.

 

l'om découvre drogba...

 

La saison suivante, un certain Didier Drogba explose le compteur de buts (32) et marque les supporters à jamais. Mais Alain Perrin démissionne et José Anigo le remplace en janvier 2004, un mois également marqué par le retour de Barthez à l’OM. Habib Beye et ses coéquipiers concluent l’exercice 2003-2004 à la septième place de Ligue 1. Mais c’est en Coupe UEFA que les Marseillais se distinguent. Reversé dans cette compétition après son élimination en Ligue des Champions, l’OM se hisse jusqu’en finale. Mais les hommes de José Anigo s’inclinent contre le Valence FC à Göteborg (2-0).

 

Drogba parti à Chelsea, Bouchet remplacé par Pape Diouf, Anigo remplacé par Philippe Troussier, les changements sont nombreux au cours de la saison 2004-2005. Les joueurs phocéens terminent cinquièmes du championnat.
 

Didier Drogba a illuminé le Stade Vélodrome.
Didier Drogba a illuminé le Stade Vélodrome durant sa période olympienne (2003-2004).

 

la coupe intertoto, premier trophée de l'ère rld 

 

Le 23 août 2005, l’OM remporte la Coupe Intertoto face à La Corogne. Avec Jean Fernandez à la tête de l’équipe première, Marseille termine de nouveau cinquième de Ligue 1. Emmené notamment par Ribéry, Maoulida et Pagis, le club marseillais arrive en finale de la Coupe de France mais sera défait face au PSG le 29 avril 2006 (2-1).
 

L'OM remporte la Coupe Intertoto lors de la saison en août 2005.
L'OM remporte la Coupe Intertoto lors de la saison en août 2005.

 

La saison 2006-2007 est marquée par une place de vice-champion de France pour l’OM. Albert Emon gère bien son groupe et mène ses hommes jusqu’en finale de la Coupe de France. Malheureusement, Nasri et ses coéquipiers s’inclinent contre Sochaux aux tirs au but le 12 mai 2007 (2-2 4 tab 5).

 

Après des résultats médiocres en début de saison, Albert Emon est remplacé par le Belge Éric Gerets lors de l’exercice 2007-2008. L’OM fait notamment tomber Liverpool à Anfield en octobre 2007 en Ligue des Champions grâce à un bijou de Valbuena mais sera reversé en Coupe UEFA et éliminé en huitième de finale contre le Zénith Saint-Pétersbourg. Mais l’équipe olympienne inverse bien la tendance en championnat et termine à la troisième place.
 

la fructueuse période deschamps

 

Les Olympiens font mieux un an après en accrochant la seconde place derrière Bordeaux. Sur la scène européenne, l’OM est éliminé en quart de finale de la Coupe UEFA contre le Chakhtar Donetsk. Mais Gerets quitte le club en fin de saison et Pape Diouf décide de nommer une légende marseillaise à la tête de l’équipe première : Didier Deschamps.
 

Didier Deschamps est nommé entraîneur de l'OM en 2009. Il ramène l'OM sur le devant de la scène...
Didier Deschamps est nommé entraîneur de l'OM en 2009. Il ramène l'OM sur le devant de la scène...

 

A l’aube de l’exercice 2009-2010, Robert Louis-Dreyfus décède. Un tandem Dassier-Deschamps est alors en place. Renforcé notamment par le recrutement coûteux de Lucho González, l’OM glane la Coupe de la Ligue, le titre de champion de France et le Trophée des Champions. En Coupe UEFA, la bande de Deschamps  est éliminé en huitième de finale contre le Benfica Lisbonne.
 

L'OM remporte le titre en 2010.
L'OM remporte le titre en 2010.

 

La saison suivante, Marseille conserve la Coupe de la Ligue, le Trophée des Champions et termine deuxième de Ligue 1 derrière Lille. Les coéquipiers de Mandanda et Lucho passent les poules de la Ligue des Champions mais sont éliminés en huitième de finale contre Manchester United.
 

L'OM remporte la Coupe de la Ligue en 2010, 2011 et 2012.
L'OM remporte la Coupe de la Ligue en 2010, 2011 et 2012.

 

Cela fait alors cinq années que l’OM termine sur le podium du championnat de France. Inédit sous l’ère Louis-Dreyfus ! Mais lors de l’exercice 2011-2012, les provençaux sont médiocres en Ligue 1 et concluent la saison à une triste dixième place. Néanmoins, malgré des tensions en interne entre le président Labrune, Deschamps et Anigo, l’équipe phocéenne remporte pour la troisième fois d’affilée la Coupe de la Ligue contre Lyon (0-1 a.p.) et se distingue notamment en se hissant jusqu’en quart de finale de la Ligue des Champions après avoir éliminé l’Inter Milan. Mais le Bayern Munich est au dessus.

 

Deschamps quitte alors le club après une année très mitigée et Elie Baup le remplace. Contre toute attente, l’OM réalise le meilleur début de saison de son histoire en championnat en gagnant ses six premiers matches. Grâce à ses cadres (Valbuena, Mandanda, Gignac, Fanni, N’Koulou) et avec les arrivées de Romao et Barton, Marseille est vice-champion de France derrière le PSG. En Ligue Europa, les protégés de Baup sont éliminés dès les phases de poules. Mais le club de Margarita Louis-Dreyfus retrouve la coupe aux grandes oreilles.

 

Malheureusement, le retour en Ligue des Champions est un échec. L’OM perd tous ses matches lors de la phase de poules. En championnat, le bilan est mitigé et Elie Baup est remplacé par Anigo en décembre 2013. Les Marseillais terminent sixièmes de Ligue 1 en 2014.

 

la folie s'empare de l'om avec bielsa

 

Lors de la saison 2014-2015, Labrune nomme Marcelo Bielsa entraîneur. L’équipe marseillaise, emmenée par Thauvin, Payet, A. Ayew, Gignac, Mendy ou encore Imbula, réalise une première partie de championnat parfaite avant de connaître une baisse de régime lors de la seconde partie. Bielsa installe un jeu offensif très séduisant et hisse l’OM au pied du podium (4ème).
 

Marcelo Bielsa était très apprécié des supporters marseillais lors de son passage (2014-2015).
Marcelo Bielsa était très apprécié des supporters marseillais lors de son passage (2014-2015).

 

une fin d'ère compliquée

 

L’exercice suivant est très compliqué pour l’Olympique de Marseille. Marcelo Bielsa démissionne après la première journée. Franck Passi assure l’intérim et Míchel succède à Bielsa. Mais la situation va empirer et Míchel est remplacé par Passi en fin de saison. Il dirige l’équipe phocéenne lors de la finale perdue contre le PSG en Coupe de France le 21 mai 2016 (2-4). En Ligue Europa, l’OM est éliminé lors des seizièmes de finale contre l’Athletic Bilbao. Mais les supporters retiennent surtout la piteuse treizième place de leur équipe obtenue en Ligue 1.

 

Franck Passi est reconduit à l’aube de la saison 2016-2017 mais en octobre 2016, l’OM est officiellement racheté par l’Américain Frank McCourt et Rudi Garcia est nommé entraîneur. C’est la fin de l’ère Louis-Dreyfus. Une ère durant laquelle le club olympien aura remporté sept trophées (un championnat, trois éditions de la Coupe de la Ligue, deux éditions du Trophée des Champions et une Coupe Intertoto).

Chiffres clés
7
L’OM remporte sept trophées durant l’ère Louis-Dreyfus : un championnat (2010), trois éditions de la Coupe de la Ligue (2010, 2011, 2012), deux éditions du Trophée des Champions (2010, 2011) et une Coupe Intertoto (2005).
6
Durant ses trois saisons passées à l’OM en tant qu’entraîneur (2009-2012), Didier Deschamps remporte six trophées majeurs.
2
Marseille dispute deux finales européennes en l’espace de cinq ans sous l’ère Louis-Dreyfus. Malheureusement, les Olympiens sont défaits à deux reprises en finale de la Coupe UEFA contre Parme en 1999 (3-0) puis face au Valence FC en 2004 (2-0).
32
Didier Drogba inscrit 32 buts toutes compétitions confondues lors de la saison 2003-2004. Un redoutable buteur.
24
C’est le coût total que peut atteindre le transfert de Lucho González lorsqu’il signe à l’OM en juillet 2009. Le club marseillais débourse 18 millions d’euros auxquels peuvent s’ajouter 6 millions d’euros de bonus. L’Argentin devient alors le joueur le pl
100
Durant ses cinq saisons passées à l’OM (2005-2010), Mamadou Niang a inscrit 100 buts sous le maillot marseillais, ce qui en fait le neuvième meilleur buteur de l’histoire club.